Renaissance de Megaupload : le plan de Kim Dotcom a foiré

Cloud
megaupload-retour-contrarie-kim-dotcom
5 10

La relance de Megaupload, qui devait passer par le rapprochement avec la société Bitcache, a du plomb dans l’aile. Mais Kim Dotcom n’abandonne pas.

Kim Schmitz, plus connu sous le pseudonyme de Kim Dotcom, avait choisi la date du 20 janvier 2017 pour la renaissance de Megaupload.

Une manière de chasser les vieux démons ? Cela fait déjà cinq ans que la plateforme de partage de fichiers a été fermée après une opération retentissant du FBI avec blocage de l’accès à Megaupload et interpellation de sept personnes (dont Kim Dotcom) pour infraction à la loi copyright, racket et blanchiment d’argent.

Mais Megaupload a posé un lapin à la date symbolique prévue. Un contretemps qui ne devrait pas empêcher la renaissance de la plateforme, assure Kim Dotcom sur Twitter.

Le trublion du Net explique que des obstacles sont venus contrecarrer ses plans.

Il semblerait que les autorités canadiennes soient à l’origine de ce blocage. Comment ? En stoppant un transfert de fonds qui devait permettre le financement de Megaupload 2.0.

Kim Dotcom s’était pourtant organisé pour assurer la résurrection de son service populaire à l’époque de partages de fichiers (quitte à titiller la susceptibilité des ayants droit).

Une opération de financement participatif (crowdfunding) avait permis de récolter un million de dollars.

Mais la renaissance de Megaupload était aussi liée à un rapprochement avec la société BitCache (cotée en Bourse). Une opération de fusion susceptible d’injecter 12 millions de dollars en plus qui a été stoppée net par les autorités canadiennes de régulation de la Bourse.

Pour le come back, il faudra donc repasser. Alors que Kim Dotcom, réfugié en Nouvelle-Zélande, fait toujours l’objet d’une demande extradition vers les Etats-Unis en vue de son procès.

Néanmoins, l’intéressé ne baisse pas les bras. Selon Bitcoinist.com, Megaupload 2 sera relancée dans le courant du troisième trimestre 2017.

(Crédit photo : @Kim Dotcom)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur