Meizu MX3 : un smartphone classe mais onéreux en Chine

MobilitéOS mobiles

Le fabricant de smartphones chinois Meizu dévoile un modèle haut de gamme : MX3 sous Android. Avec des caractéristiques très élevées, ce smartphone a vocation à concurrencer la qualité des terminaux occidentaux.

Le nouveau MX3 de Meizu devient le smartphone chinois le plus cher du marché.

Il a vocation à concurrencer les ténors occidentaux. Meizu est un habitué de ce genre de comparaison.

Depuis le lancement de sa gamme de smartphones MX, très inspirée de l’iPhone, le fabricant chinois croule sous les éloges.

Avec le MX3 sous Androis, il espère taper fort et consolider son image de marque à l’international.

Même si son nouvel appareil ne devrait être commercialisé que sur son marché domestique.

Le terminal est ainsi pourvu d’un écran LCD de facture Sharp mesurant 5,1 pouces et permettant une définition d’affichage de 1800 x 1080 pixels et une résolution de 415 ppp.

Le MX3 est animé par un SoC (system on a chip) Exynos 5410.

Ce SoC est composé de 4 cœurs A15 cadencés à 1,6 GHz et 4 cœurs A7 atteignant 1,2 GHz. Le GPU est quant à lui assuré par un PowerVR SGX 544 MP3.

Côté mémoire, comptez 2 Go de RAM et plusieurs modèles de smartphones de 16, 32, 64 et 128 Go d’espace de stockage.

On atteint dans ce dernier cas un record que se proposait de dépasser Canonical avec son projet Ubuntu Edge qui a échoué.

Le MX3 est équipé d’un capteur photo dorsal de 8 Megapixels permettant une capture en rafale à la fréquence de 20 images / seconde ou de filmer en 1080p HD.

L’appareil est aussi pourvu d’un capteur frontal de 2 Megapixels.

Meizu souligne la qualité audio apparente de son smartphone dernier cri. Celui-ci est équipe d’un contrôleur dédié de facture Wolfson et d’un amplificateur casque.

On note en plus la présence de trois micros, à l’instar du dernier Moto X de Motorola, qui améliorent la qualité des appels.

Côté connectiques, le MX3 prend bien évidemment en charge le wi-fi double bande et le bluetooth 4.0, mais dispose aussi du NFC. Un bon point pour le marché des smartwatch qui s’apprête à naître.

Pourtant le haute gamme chinois se contentera de la 3G HSPA+ pour les connexions Internet.

Un fait normal puisqu’il est dédié au marché chinois où les premières licences LTE devraient être distribuées d’ici fin 2013 selon Frédéric Pujol, directeur des études du pôle technologie radio et spectre de l’IDATE.

On en termine par une vue d’ensemble sur la plateforme logiciel. Le MX3 est ainsi supporté par Android 4.2 et la nouvelle surcouche Flyme 3.0 (disponible en anglais).

Commercialisé entre 2500 et 4000 yuans (300 à 500 euros), le MX3 devient l’appareil le plus coûteux en Chine.

Meizu souligne que son appareil est compatible pour les réseaux occidentaux, une façon d’autoriser les revendeurs spécialisés d’importer son appareil comme cela a été plusieurs fois le cas pour le modèle précédent.

meizu-mx3
Crédit photo : Jason Chen
Source : Concept Phone

——-Quiz——-

Connaissez-vous les sous-traitants des géants de la high-tech ?

——————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur