Même le Pentagone n’est pas à l’abri d’une attaque par e-mail

Cloud

1500 ordinateurs ont été déconnectés du réseau face à cet assaut dont
l’origine reste inconnue.

Une attaque par e-mail a obligé le ministère américain de la Défense (US Department of Defense) de déconnecter 1500 ordinateurs en interne.

Robert Gates, Secrétaire d’Etat à la Défense, a déclaré aux journalistes que cette attaque s’est produite sur un service de messagerie non répertorié mais a précisé que les attaques visant les systèmes d’informations du Pentagone ne constituent pas une grande nouveauté.

“La réalité est que nous faisons constamment l’objet d’attaques”, a déclaré Robert Gates. “Un nombre certain de mesures de précautions ont été prises. Nous espérons que le système sera de nouveau en ligne très prochainement.”

L’origine de l’attaque fait toujours l’objet d’une enquête. Les opérations au jour le jour au sein du ministère de la Défense n’on pas été affectées, toujours selon les déclarations du Secrétaire d’Etat à la Défense, et aucun autre système n’aurait été corrompu.

Robert Gates a été épargné par cette attaque. “J’utilise peu l’e-mail. Je suis une personne peu branché par les nouvelles technologies [“I’m a very low-tech person” dans la version originale de l’article, ndlr]”, a-t-il lancé sous forme de boutade.

Faut-il rappeler que le fait de s’introduire dans les systèmes informatiques du Pentagone peut avoir des répercussions très graves.. Le pirate britannique Gary McKinnon en sait quelque chose puisqu’il a récemment perdu son combat judiciaire pour éviter son extradiction vers les Etats-Unis, pays dans lequel sept motifs d’accusation criminelle pèsent sur lui.

Gary McKinnon a toujours clamé qu’il était entré dans les systèmes d’information du gouvernement fédéral pour trouver des preuves de l’existence d’une vie extra-terrestre. Si ses condamnations deviennent effectives, il risque plus de 70 ans de prison.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 22 juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur