Menaces mobiles : Android surexposé, iOS épargné

CloudMobilitéOS mobilesRisquesSécurité
android-malware-mobile-rapport-FBI
0 0

Selon une étude Public Intelligence destinée aux agences fédérales américaines, les malware visent en priorité les terminaux mobiles sous OS Android. Le canal SMS reste le vecteur principal de transmission.

En 2012, 79% des malware associés aux terminaux mobiles se concentraient sur l’OS Android.

C’est le principal enseignement d’une étude portant sur les menaces visant les détenteurs de smartphones.

Le rapport, qui émane de Public Intelligence, a été diffusé dans le courant de l’été.

C’est d’un projet de recherche collaborative aux Etats-Unis qui collabore avec les agences gouvernementales (Department of Homeland Security) et les forces de police (comme le FBI).

Juniper Networks convenait d’une proportion similaire de malware visant Android en juin.

Les autres OS mobiles sont touchés dans une moindre proportion : Symbian à 19%, Windows Phone et BlackBerry à égalité à 0,3%.

On note une forte distinction entre Android et iOS, tout aussi populaire l’un que l’autre : Android concentre toutes les attentions des pirates…qui épargnent iOS (0,7% des menaces de malware sur mobile).

Des chevaux de Troie envoyés par SMS demeurent le canal de prédilection pour piéger les détenteurs de téléphones mobiles.

La moitié des menaces mobiles transite ainsi en affectant des terminaux sous d’anciennes générations OS Android aux Etats-Unis, considère Public Intelligence.

Ainsi, « de source industrielle », on convient que 44% des détenteurs d’appareils Android demeurent sur des versions Gingerbread sorties courant 2011. Du coup, ils zappent les updates de sécurité.

Ensuite, il faut se méfier des rookits spéciaux pour terminaux mobiles (qui outrepassent les systèmes de détection traditionnels) et les applications malicieuses qui circulent sur des fausses places de marché imitant Google Play.

On comprend pourquoi les éditeurs de solutions sécurité IT s’empressent de proposer des outils antimalware pour Android.

Récemment, c’est le cas d’ESET (d’origine slovaque) qui vient de redévelopper sa solution  Mobile Security pour Android.

————————

Nouveau quiz : Connaissez-vous vraiment Sagem ?

—————————-

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright : Kirill__M


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur