Merkaat disponible en version bêta publique sur Android

Apps mobilesMobilité

Merkaat réalise un joli coup en arrivant sur Android avant l’application concurrente Périscope (Twitter). La partie d’échecs que se livrent les deux services mobiles de streaming vidéo en direct continue.

Depuis plusieurs semaines, deux services de streaming vidéo en direct se livrent à un duel acharné.

D’un côté il y a Merkaat développée par une start-up indépendante sous la houlette de son CEO Ben Rubin. De l’autre, il y a Periscope, l’application de Twitter qui offre sensiblement le même service.

Dans ce mano a mano, Merkaat avance un pion supplémentaire en arrivant en premier sur le Google Play Store d’Android. Jusqu’à présent, les deux applications mobiles étaient cantonnées à l’App Store d’Apple.

Ce n’est peut-être pas un pas décisif dans cette guéguerre de chiffres et de communication. Mais, il va indéniablement permettre à Merkaat de gagner de nombreux utilisateurs, Android étant de loin l’OS mobile le plus utilisé dans le monde.

Pour l’heure Twitter n’a pas indiqué de date relative à une version iOS de Periscope mais avait bien précisé qu’elle était en chantier.

Pour rappel, Periscope en bêta-test avait été développée par County Labs, start-up sur laquelle la plateforme ce microblogging a jeté son dévolu en début d’année pour un montant qui avoisinerait les 100 millions de dollars.

De son côté, Merkaat avait bénéficié d’une très forte médiatisation lors du South by Southwest 2015 qui s’est tenu à Austin (Texas) en mars dernier. Elle lui a permis de connaître une croissance fulgurante avant de marquer le pas.

La faute à Twitter en partie qui lui a restreint l’accès à son graphe social à la mi-mars. Début avril, les chiffres publiés par Topsy laissaient entrevoir une activité plus forte sur Periscope, même si l’application avait ensuite également marqué le pas.

Periscope : départ en trombe

Dans un exercice de communication classique, Dick Costello, le P-DG de Twitter, annonçait lors de la publication des derniers résultats de la plateforme de microblogging que Periscope avait attiré 1 million d’utilisateurs au cours des 10 premiers jours qui ont suivi son lancement.

De son côté, Merkaat avait réussi à fédérer quelques 500 000 utilisateurs début avril, comptant parmi ses utilisateurs des célébrités d’Hollywood ou encore des médias tels que CNN, la BBC ou encore CNBC.

Merkaat était disponible en bêta fermée sur Android et passe donc en bêta publique. Mais ce statut de bêta semble synonyme de bugs, tant et si bien qu’elle essuie de nombreuses critiques sur le Play Store.

L’application téléchargée dans une fourchette allant de 100 000 à 500 000 (selon le tracker du Google Play) obtient tout juste la moyenne avec 2,7 sur 5. Ce sont pas moins de 1657 utilisateurs qui y sont allés de leur commentaire, le plus grand nombre d’entre eux lui ayant attribué seulement une étoile sur les 5 possibles.

Par ailleurs, si Merkaat est le premier à dégainer sur Android, il n’en reste pas moins que le service est moins complet que celui proposé par Périscope.

En effet, Périscope est conçu pour accroître l’usage du service par ses utilisateurs. Elle ne cesse de proposer des vidéos à visualiser, même lorsque les personnes que vous suivez ne diffusent rien.

L’occasion de découvrir de nouveaux streams et de suivre plus d’utilisateurs, avec un effet boule de neige à la solde. Périscope propose aussi en option la géolocalisation permettant de connaître l’origine du stream sur une petite carte.

Periscope est donc loin d’être KO, signant même le (bad) buzz du weekend avec la retransmission piratée via son service du match de boxe qui a vu s’opposer Pacquiao à Mayweather.

meerkat-android