Mésentente pour le nommage d’Internet

Cloud
Information - news

Alors que le gouvernement américain s’y déclare favorable, l’Electronic Frontier Foundation (EFF) conteste les dernières propositions concernant les règles d’attribution des noms de domaine sur le Web.

La communauté Internet a bien du mal à s’entendre sur la gestion des noms de domaine et le plan proposé par les organisations jusqu’ici en charge des attributions d’adresses ne fait pas l’unanimité. Si le gouvernement américain, par la voix d’Ira Magaziner qui conseille le président Clinton sur la question, se déclare favorable au projet le plus récent, l’EFF (Electronic Frontier Foundation) est autrement plus réservé. Pour son président, Barry Steinhardt, l’avant-projet n’est absolument pas satisfaisant. Selon lui, il n’est pas conforme au livre blanc publié sur le sujet. En particulier, il ne remplit pas les conditions de transparence souhaitées et ne garantit pas des mécanismes de choix démocratiques.

Les propositions les plus récentes qui ont été établies par l’IANA (Internet Assigned Names Authority) et Network Solutions (NS) tablent sur la mise en place dans les tous prochains jours d’une organisation à but non lucratif (l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers ou ICANN). Chargée de gérer les noms de domaine, cette instance remplacerait ses créateurs, l’IANA et NS qui enregistrent actuellement les adresses des noms de domaine et dont le contrat expire à la fin du mois. Mais l’EFF ne veut pas d’un comité “qui satisfasse les contrats existants ou à venir avec Network Solutions ce qu’autorise actuellement l’avant-projet.” La proposition qui n’est toujours pas finalisée est disponible sur www.iana.org/bylaws-coop.html


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur