MessageBlaster, l’intermédiaire de messagerie

Mobilité

Le service en ligne MessageBlaster permet d’acheminer des messages vers les téléphone, fax, pager, boîte mails, de recevoir des rapports instantanés sur la diffusion de ces messages, de bénéficier de l’interaction du type “oui/non”, de stocker comme de gérer le répertoire de contacts et de créer des groupes et des catégories de communication.

MessageBlaster devient EnvoyWorldWide et optimise son service Web pour garantir la distribution de messages urgents vers toute les plate-formes de communication (courrier électronique, téléphone, fax, pager ou terminaux sans fil). La start-up y ajoute plusieurs fonctions qui seront disponibles dès le mois prochain. Le nom de MessageBlaster est uniquement conservé pour son service hébergé. MessageBlaster permet aux entreprises de préparer et de disséminer rapidement des messages aux clients, partenaires, fournisseurs comme aux employés vers un large éventail de terminaux fixes et mobiles. “Notre service de distribution de messages peut joindre les gens sur leurs téléphones mobiles, téléphone de voiture, ligne personnelle et sur de multiples comptes e-mail”, explique Alain Daste, Pdg et cofondateur de EnvoyWorldWide.

Fondé il y a deux ans, MessageBlaster a levé 12 millions de dollars auprès des capitaux-risqueurs en janvier dernier et emploie actuellement 55 personnes. Parmi ses clients, on compte Network Associates, les centres de formation Sylvan Learning Centers et IDC Financial. Network Associates utilise MessageBlaster pour envoyer des alertes aux virus à ses clients sur différents types de terminaux. Sylvan Learning Centers utilise MessageBlaster comme système de fax pour transmettre des CV et des planning à ses 900 centres de formation disséminés dans différents pays. Et MessageBlaster permet à IDC Financial d’avertir ses analystes du réajustement des valeurs de ses fonds mutuels à la fin de la journée comme l’exige la commission de change américaine (Securities and Exchange Commission). Pour comprendre comment ça marche, le site propose une démonstration de MessageBlaster.

La version mise à jour de MessageBlaster sera disponible dans 15 pays et comprend les fonctions de facturation collective, de reporting sophistiqué et de support avec un contact central pour contrôler la distribution de messages. Utilisé de façon autonome ou en complément des infrastructures existantes, MessageBlaster veut étendre les capacités des applications de la messagerie traditionnelle, de la relation client, de la logistique, d’automatisation des forces de vente, et des ERP (Enterprise resource planning). Les acteurs de la banque, de la finance et de la logistique se montrent déjà intéressés. Les tarifs pour l’intégration de MessageBlaster débutent à 5 000 dollars et peuvent atteindre 25 000 dollars. A cela s’ajoute un abonnement mensuel dont le montant est basé sur le nombre de destinataires et de messages envoyés. Par exemple, 30 000 messages envoyés par mois coûteront 3 700 dollars. D’autres modèles de tarifications comme le “pré-payé” ou le “pay-as-you-go” (payez ce que vous consommer) s’appliqueront pour ceux qui ne souhaitent pas s’abonner.

Pour en savoir plus : EnvoyWorldWide


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur