Messagerie instantanée : ces applications qui deviennent des hubs numériques

EntrepriseFusions-acquisitionsMarketingSocial Media
kakao-melon
4 5

L’éditeur de KakaoTalk (messagerie instantanée) investit 1,5 milliard d’euros pour prendre le contrôle d’un service de musique en streaming.

Que ce soit avec de petits jeux communautaires, une option VoIP ou même une déclinaison sous l’angle BtoB via des « comptes officiels » donnant accès à des fonctionnalités de marketing social, la trajectoire prise ces derniers mois par Line* reflète la stratégie des éditeurs asiatiques actifs sur le segment de la messagerie instantanée.

Ces derniers cherchent à construire une offre de services autour de leurs applications respectives, dans l’optique de créer des « hubs numériques » qui concentrent un maximum d’usages de la vie quotidienne.

La dernière initiative majeure est à mettre à l’actif de Daum Kakao.

Le groupe sud-coréen, qui résulte de la fusion de Kakao (exploitant de la messagerie instantanée KakaoTalk) et de Daum (services en ligne ; éditeur du premier service de messagerie électronique du pays) investit 1,94 trillions de wons, soit environ 1,44 milliard d’euros, pour monter à 76,4 % du capital de LOEN Entertainment.

Cette maison de disques possède notamment MelOn, leader sur le marché de la musique en streaming en Corée du Sud avec près de 2,5 millions d’utilisateurs au dernier pointage.

En prenant le contrôle de MelOn, Daum Kakao récupère aussi un catalogue de plusieurs millions de chansons, dont certaines exclusivités associées à des artistes « K-pop » comme IU. Il met surtout un pied sur un marché sud-coréen du streaming musical estimé à 370 millions d’euros en 2015 (selon la maison de courtage Hana Financial Investment)… et que Spotify n’a pas encore investi.

On peut également percevoir, dans cette transaction, une étape supplémentaire dans l’expansion du groupe à l’international, déjà alimentée en mai dernier avec l’acquisition du réseau social Path, puis en septembre avec la nomination d’un nouveau CEO.

L’opération sera, comme le note Reuters, financée en partie par l’émission de nouveaux titres aux principaux actionnaires de LOEN Entertainment, à hauteur de 754 milliards de wons (572 millions d’euros).

Sur la période de janvier à septembre 2015, Kakao a réalisé un chiffre d’affaires de 68 milliards de wons (51 millions d’euros), contre 45,5 milliards de wons (34 millions d’euros) pour LOEN Entertainment.

* Line a aussi lancé le Life Global Gateway, un fonds de quelque 35 millions d’euros destiné à investir dans des sociétés qui proposent des services de e-commerce, de paiement électronique ou de divertissement numérique.

Crédit photo : Julien Tromeur – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur