Messagerie instantanée : BlackBerry reste au régime multiplateforme

CloudMobilitéOS mobiles
blackberry-messenger-ios-android-v2

BlackBerry déploie la version 2.0 de son outil de messagerie instantanée BBM, avec de nouvelles fonctionnalités sur iOS et Android : appels vocaux en W-Fi et 3G/4G, connecteur Dropbox, service de communication thématique…

Le 21 octobre 2013, BlackBerry étendait la sphère d’influence de sa solution propriétaire Messenger (BBM), lancée officiellement sur iOS et Android après plusieurs semaines de tergiversation.

Auparavant cantonné à l’environnement BlackBerry OS, le service gagnait en visibilité et séduisait 10 millions de mobinautes en deux jours (le double en une semaine). Mais son portage sur de nouvelles plates-formes impliquait, pour les utilisateurs finaux, quelques contraintes d’ordre technique : certaines fonctionnalités comme les appels vidéo et le partage d’écran n’étaient pas prises en charge.

Tout juste publiée sur l’App Store et Google Play, la version 2.0 ne corrige pas ces deux désagréments, mais elle apporte plusieurs améliorations. En tête de liste, la composante Voice, qui permet d’effectuer gratuitement des appels entre contacts BBM, en Wi-Fi ou sur réseaux mobiles. Quant à l’outil de communication thématique Channels, conçu pour fédérer une communauté à la manière de Twitter et Google+, il sort de bêta.

Les options de partage évoluent elles aussi avec l’intégration d’un connecteur Dropbox pour le stockage de fichiers en ligne. BlackBerry annonce, en parallèle, une fonction de géolocalisation et une centaine de nouvelles émoticônes. Cette mise à niveau fait suite à l’annonce, fin 2013, d’accords passés avec plusieurs OEM en Afrique, Inde, Indonésie, Amérique latine et Moyen-Orient pour intégrer BBM directement dans leurs terminaux.

L’application est depuis lors livrée de série sur les produits de Be, Brightstar, Celkon, Evercross, IMO, Micromax, Mito, Snexian, Spice, Tecno, TiPhone et Zen. Bien qu’aucun grand nom de l’industrie des smartphones n’y figure, ces douze signatures vont permettre à BlackBerry de renforcer sa présence dans les pays émergents, où les ventes de terminaux Android d’entrée de gamme sont appelées à prendre de l’ampleur.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : d’ICQ à Skype, avez-vous suivi l’évolution de la messagerie instantanée ?

Crédit photo : Champion Studio – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur