Messagerie mobile : Nokia lance la guerre des prix

Mobilité

Le constructeur finlandais de terminaux mobiles veut diminuer l’influence de RIM et de BlackBerry dans ce domaine.

Nokia part en solo sur le terrain de la messagerie mobile. Alors que la plupart de ses concurrents se contentent de supporter la technologie BlackBerry de Research in Motion (RIM), qui permet de recevoir ses e-mails et d’émettre de nouveaux messages depuis un terminal mobile, le constructeur finlandais lance la solution Nokia Business Center, offrant des services identiques à des tarifs nettement inférieurs. Il souhaite ainsi mettre la messagerie mobile à la portée de tous les professionnels.

Attendu avant fin 2005, le serveur Nokia Business Center sera commercialisé au tarif de 1 800 euros. Dans sa version standard, un nombre illimité de personnes pourront y accéder gratuitement tandis que dans sa version professionnelle, chaque licence utilisateur coûtera 55 euros, les prix étant dégressifs en fonction des volumes. Compatible avec treize terminaux du constructeur finlandais, le logiciel supportera l’anglais, le français, l’allemand, l’italien et l’espagnol.

Guerre des prix

Avec de telles pratiques tarifaires, Nokia déclare la guerre des prix au leader du marché RIM. Il titille également les éditeurs qui tentent de gagner des parts de marché, parmi lesquels Visto, Seven, Good Technology et bientôt Microsoft. Le géant de Redmond, qui envisage de lancer avant fin 2005 une technologie concurrente de Blackberry, pourrait bien revoir aujourd’hui son calendrier…

(Modifié le 15 septembre 2005 à 13:07)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur