Messagerie sécurisée : SonicWall met la main sur MailFrontier

Cloud

L’éditeur de solutions de sécurité renforce sa gamme de produits contre les virus, le spam et le phishing.

Le 8 février, le spécialiste des solutions de sécurité pour réseaux SonicWall , qui est coté au Nasdaq, a annoncé l’acquisition de MailFrontier, un éditeur californien spécialisé dans la protection des messageries contre les virus, spams et autres tentatives de phishing. Montant de la transaction : 31 millions de dollars en cash.

Fondée en 2002, la société MailFrontier dispose d’un effectif de 70 salariés actuellement et revendique près de 1700 clients dans le monde. Ses applications permettent, entre autres, de contrôler et d’appliquer des règles de filtrage des messageries d’entreprises.

En France, elles sont distribuées par la SSII Inge-Com depuis l’année dernière. Quant à SonicWall, il dispose d’une représentation dans l’Hexagone, un marché sur lequel il revendique la quatrième place sur la marché de la sécurité IT.

Avec le rachat de MailFrontier, SonicWall enrichit son offre d’appliances de sécurité pour le segment PME-PMI (mid-market). Cette gamme comprend déjà, entre autres, des firewalls, des VPN, des systèmes de filtrage Web et différents équipements destinés à protéger les données. Il y ajoute la solution de sécurisation des messageries de MailFrontier. “Par conséquent, nous entrons sur le marché de l’anti-spam”, explique Louis Beringer, directeur Europe du Sud de SonicWall.

L’intégration de MailFrontier Gateway dans sa solution d’administration GMS (Global Management System) permettra de proposer une plate-forme hébergée de sécurité de messagerie à des intégrateurs qui commercialisent des services administrés dédiés.

Une offre élargie à la sécurisation des messageries

Après avoir racheté fin 2005 Lasso Logic, un fournisseur américain d’appliances de sauvegardes pour PME, SonicWall étend aujourd’hui son offre au segment jugé très porteur de la sécurité des messageries.

Il nest pas le seul? En juillet 2005, Microsoft a notamment racheté FrontBridge Technologies, un autre fournisseur californien de services de protection des e-mails (voir édition du 21 juillet 2005). Dernièrement, Symantec a quant à lui jeté son dévolu sur IMLogic, un spécialiste de la sécurisation des messageries instantanées dentreprise (voir édition du 5 janvier 2006).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur