Messenger Kids: Facebook se tourne vers les moins de 13 ans

Apps mobilesMarketingMobilitéSocial Media

Facebook lance Messenger Kids en préversion aux USA, une app de messagerie adaptée aux enfants de moins de 13 ans avec protection renforcée de la confidentialité.

Facebook a pris soin de développer une application de messagerie pour les enfants de moins de 13 ans. En théorie, aucune inscription n’est possible sous ce seuil d’âge.

Messenger Kids est disponible sur iOS aux Etats-Unis à destination des iPhone et tablettes iPad.

Après de multiples velléités pour ouvrir sa plateforme aux plus jeunes, la firme de Mark Zuckerberg se tourne vers les enfants de moins de 13 ans avec une application faisant la part belle au renforcement de la protection de la vie privée.

Messenger Kids doit être téléchargée par les parents sur le terminal iOS de leurs enfants, avant de leur créer un profil dédié et d’approuver les amis et les membres de la famille avec lesquels ils pourront échanger en ligne.

L’accent est évidemment mis sur la sécurité avec un système de détection proactive qui empêche les enfants de partager certains types de contenus en lien avec la nudité ou la violence.

Facebook a également pris soin de bâtir une version adaptée aux enfants de son moteur de recherche de Gifs Giphy.

Parmi les fonctionnalités, on trouve des masques en mode réalité augmentée et des autocollants. Les conversations en ligne ou vidéo peuvent ainsi être agrémentées par des masques ludiques, des émoticônes et des effets sonores ” donnant vie aux conversations”

En plus du clavardage vidéo, les enfants peuvent envoyer des photos, des vidéos ou des messages texte à leurs amis et parents adultes approuvés par les parents, qui recevront les messages via leur application Messenger.

Dans son billet de blog, Facebook explique avoir pris soin de “parler avec des milliers de parents, d’associations telles que la National PTA et d’experts en parentalité aux États-Unis, constant ainsi le besoin d’une application de messagerie qui permette aux enfants de communiquer avec les gens qu’ils aiment.”

Facebook ne monétise pas directement Messenger Kids, mais les comptes ainsi créés seront ensuite migrés vers des comptes Messenger dès lors que les enfants atteindront les 13 ans.

Il est à noter que les données ne seront pas collectées conformément à la loi COPPA (Loi sur la protection de la vie privée en ligne).

En ancrant les enfants dès leur plus jeune âge dans l’écosystème Facebook, la société entend bien en faire de futurs utilisateurs de ses applications et services (Facebook, Messenger, Instagram…), en recrutant le plus tôt possible pour éviter la tentation de se tourner vers le concurrent Snapchat.

Vidéo signée Facebook :

(Crédit photo : @Facebook)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur