Mesures anti-NSA : Microsoft veut renforcer son dispositif de chiffrement

Cloud
microsoft-chiffrement-renforce-cyberecoute-nsa

Pour éviter les risques de cyber-écoute massive à son insu, Microsoft veut renforcer son dispositif de sécurité IT liés à l’échange de flux de données entre data centers.

A son tour, Microsoft prend des mesures pour sécuriser davantage son réseaux et tenter de se prémunir des tentatives de cyber-espionnage.

Le scandale Prism sous la houlette de la NSA continue de faire des vagues.

Selon la presse américaine (Washington Post, Seattle Times), Microsoft chercher à blinder la sécurité IT de ses réseaux et les échanges de flux entre ses data centers.

La firme de Redmond compte augmenter ses investissements pour blinder son dispositif de chiffrement. Des mesures dans ce sens et un calendrier de déploiement devraient être fixés dans le courant de la semaine.

Microsoft suspecterait la NSA d’avoir collecté des données de façon illégale sur ces réseaux alors que l’agence de renseignement américain aurait intercepté des flux en provenance des réseaux de Yahoo et Google.

Ces derniers vont également prendre des dispositions pour écarter si possible les risques liés à la cyber-écoute massive.

Selon Silicon.fr, les documents rendus publics par Edward Snowden montrent que des services comme Hotmail, Live Messenger et Microsoft Passport auraient pu être la cible d’écoutes de la part de la NSA dans le cadre du projet Muscular.

Une réflexion sur le renforcement de la sécurité des outils phares a commencé pour renforcer la protection des données.

Ainsi, Microsoft prévoit d’instaurer un système de chiffrement pour Office 365 (messagerie dans le cloud) et Exchange Online Protection (installation sur sites) dans le courant du premier semestre 2014.:

————-

Quiz : Connaissez-vous vraiment les Anonymous ?

———

Credit photo : Shutterstock.com – Copyright : isak55


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur