Mettre à jour iOS 5, une autre paire de manches

CloudMobilitéSmartphonesTablettes

Il est disponible sur l’App Store, mais peine à trouver sa place sur les terminaux Apple. iOS 5 se montre récalcitrant à l’installation, provoquant de multiples erreurs.

Si certains chanceux n’y ont vu que du feu, la transition pourtant presque anecdotique vers iOS 5 s’est mue en chemin de croix pour de nombreux détenteurs de terminaux mobiles Apple. Outre une surcharge évidente des serveurs de téléchargement, iTunes n’en a fait qu’à sa tête, multipliant les erreurs système.

C’était certainement la plus attendue des versions de l’OS mobile d’Apple. La seule présence rassurante de Siri, compagnon tout ouïe aux commandes vocales, avait suffi à redonner le sourire aux déçus de l’iPhone 4S.

Plus autonome, cette nouvelle mouture prometteuse devait marquer une rupture définitive avec les ordinateurs de bureau, pour des appareils mobiles indépendants.

Une dernière étape, toutefois : s’adonner à la migration depuis le vieillissant iOS 4. Un exercice qui s’est révélé problématique, notamment pour les premiers arrivés sur l’App Store d’iTunes.

Il a fallu une bonne heure, hier, le 12 octobre au soir, avant que le commun des mobinautes ne se rue à l’assaut d’un sésame que les plus opportunistes (ceux arrivés dès 19 heures) ont pu récupérer sans heurts.

Saturés, les serveurs d’Apple ont cadenassé à double tour les voies d’accès à un fichier de 775 Mo simultanément téléchargé sur des millions de machines à travers le monde.

Les interruptions régulières de service ont contribué à l’allongement considérable d’un processus qui a pris jusqu’à cinq heures pour se finaliser… et tomber à l’eau à l’heure de procéder à la mise à jour.

Désabusés, les plus téméraires ont eu droit à une kyrielle de plantages sur iTunes.

Autant d’échecs répétés qui en ont découragé plus d’un. Certains sites tels qu’iPhoneAddict ont toutefois bel et bien trouvé une parade.

Il s’agit de se désintéresser de la procédure d’installation automatique pour effectuer une sauvegarde manuelle du contenu de l’appareil en ayant au préalable rapatrié, depuis iTunes, le fichier compressé destiné à l’installation d’iOS 5.

Une pression sur l’icône “Restaurer” et un appui prolongé sur la touche Alt (Option, sur Macintosh) initie, dans l’absolu, le backup d’un système encore non installé !

Mais qu’importe quand le bout du tunnel est si proche. Reste alors à localiser, dissimulé dans les tréfonds d’un répertoire utilisateur, le fichier d’installation tout juste téléchargé. Et le tour est joué !

Pour autant, Apple impose là à ses clients un travail de longue haleine qui n’est pas sans rappeler le faux départ de Facebook sur iPad. L’écosystème iOS n’est pas encore un monde parfait.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur