Michaël Boukobza (Free) : “La Freebox HD est là pour longtemps”

Cloud

Le directeur général du groupe Iliad/Free apporte des précisions sur les nouveautés liées à la Freebox nouvelle génération.

Fort de sa batterie de services novateurs, la Freebox HD attire forcément l’attention (voir édition du 19 avril 2006). Son arrivée vient réveiller le secteur de l’accès Internet et bousculer les stratégies multi play établis par les opérateurs concurrents de Free. Outre l’enthousiasme des internautes, le lancement de la Freebox nouvelle génération a suscité également un vif intérêt de la part des investisseurs. Dans la journée de jeudi, Iliad, maison-mère de Free, a signé la plus forte hausse du Service à règlement différé (SRD) à la Bourse de Paris pour gagner 11,95% à 80,10 euros. Michaël Boukobza, Directeur général de Iliad/Free, apporte des précisions sur le déploiement de la nouvelle Freebox.

Vnunet.fr: Depuis quand l’équipe R&D d’Iliad travaille sur le projet de Freebox HD?

Michaël Boukobza: Les travaux ont commencé il y a deux ans et les efforts se sont accentués l’année dernière. Cela représente une équipe d’une vingtaine de personnes qui maîtrise la totalité de la production, l’achat direct de 60% des composants et 100% des logiciels et 100% des outils de tests. Le savoir-faire de l’équipe R&D tient dans l’intégration de plusieurs dizaines de composants différents dans les boîtiers et sa capacité à proposer des produits aptes à la commercialisation. La nouvelle Freebox est là pour longtemps. Elle porte de nombreuses innovations. Par exemple, sur la haute définition, nous avions fait un test avec France Télévisions dès décembre 2004. A l’époque, nous avions prouvé que la HD pouvait fonctionner sur une Freebox expérimentale. Depuis, nous avons fait du chemin et nous proposons un bouquet d’innovations aux consommateurs : la télévision haute définition, la TNT, le Wi-Fi MIMO et un service de téléphonie via des terminaux mobiles Wi-Fi.

Malgré l’ajout de nouveaux composants et de nouveaux services, les tarifs de commercialisation de la Freebox restent les mêmes. Comment faîtes-vous pour amortir ces investissements?

Je ne vais pas commenter les résultats financiers du groupe qui sont publics. Nous sommes un groupe rentable, ce qui assure la pérennité de notre développement. Nos investissements sont tournés vers les technologies avec une philosophie très simple : fournir toujours plus de services aux consommateurs. En s’abonnant chez Free, un internaute sait qu’il dispose de l’offre la plus large du marché.

Quand pourrez-vous assurer les premières livraisons des premières Freebox HD?

Tous les clients dégroupés de Free peuvent se rendre dès jeudi soir pour aller sur l’espace abonnés de notre site Internet pour demander la migration de la Freebox actuelle vers la Freebox HD. Les conditions de renouvellement sont les mêmes que celles auparavant. Elles deviennent gratuites au bout dun certain temps d’ancienneté. Quant aux nouveaux clients qui s’inscrivent depuis jeudi matin, ils bénéficient automatiquement de la nouvelle Freebox. Que cela soit dans le cadre d’un renouvelement ou d’une nouvelle inscription, les premières livraisons débuteront la semaine prochaine.

Vous évoquez un meilleur débit et une meilleure portée avec le Wi-Fi MIMO. Peut-on avoir une idée plus précise de ses performances?

Le plus simple est de le tester. Tout dépend de l’architecture de votre domicile (appartement, maison) ou de votre immeuble et de la configuration du site. Vous vous rendrez compte que le gain est substantiel entre le Wi-Fi existant et le Wi-Fi MIMO.

Vous mettez l’accent sur les fonctionnalités Wi-Fi. Comptez-vous développer l’interopérabilité avec d’autres acteurs pour élargir la couverture de la téléphonie mobile Wi-Fi par exemple?

Je n’ai pas de commentaires particuliers sur le sujet.

Sur le volet de la TNT via la Freebox HD, vous allez diffuser les chaînes de télévision M6 et TF1. Cela met-il un terme aux contentieux qui vous opposent à ces deux groupes audiovisuels dans le domaine de la télévision par ADSL?

Non. Pour le cas du démodulateur TNT, il n’y a pas d’autorisation particulière à demander. Les procédures continuent car elles ont un sens pour les clients qui ne disposent pas encore de la Freebox HD.

Vous poussez très loin le concept des divertissements numériques. Pourriez-vous vous associer à des équipementiers de matériel HiFi-Vidéo afin de monter un label de type “Freebox HD Ready”?

Notre idée reste de travailler sur des protocoles ouverts. Par exemple, Free a développé une partie de son media center avec le logiciel open source VLC. Nous préférons laisser aux fabricants d’équipements et aux programmeurs le soin de développer de nouvelles fonctionnalités mais nous restons dans une logique ouverte que de partenariats ciblés. Je pense notamment aux contributeurs du site FreePlayer.org qui développent des logiciels pour exploiter les ressources de la Freebox.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur