Michaël Boukobza (Golan Telecom) fait une pub avec Poutine en guest-star !

Mobilité

Une pub vient d’apparaître sur les écrans israéliens. Dans le spot, la nombreuse population venue il y a quelques années de Russie, y découvre Michaël Golan (ex-Boukobza) appelant un Vladimir Poutine un brin agacé afin de lui vanter les tarifs de l’opérateur…

On se souvient qu’en mai dernier, Michaël Boukobza – devenu Michaël Golan – lançait en Israël l’opérateur téléphonique alternatif Golan Telecom, avec un modèle directement inspiré par celui de Free Mobile en France. Et pour cause…

Depuis, Golan Telecom a obtenu un vrai succès sur le territoire israélien, au grand dam des opérateurs historiques dans la place, comme Pelephone, Cellcom et Partner (autrement dit Orange), un peu à l’instar de nos trois opérateurs historiques en France.

Et l’opérateur grignote des parts de marché dans toutes les couches ou presque de la population israélienne. En quelques mois, Golan Telecom a déjà réussi à convaincre plus de 100 000 clients. Ce qui est énorme à l’échelle d’un pays qui compte un peu moins de 8 millions d’habitants au dernier recensement.

Parmi les strates qui composent la population israélienne on retrouve de nombreux russophones, arrivés en masse dans l’Etat Hébreu à l’heure de l’explosion de l’Union Soviétique.  Une population intéressante à « draguer » pour Golan Telecom, car toujours connectée avec de la famille ou des amis restés en Russie.

Du coup, l’opérateur et son patron, jouent la carte de l’humour dans sa communication publicitaire. Titré « Saviez-vous que Poutine craint que le Premier Ministre d’Israël l’appelle sans arrêt ? … Non sans raison », le spot de pub en russe (sous-titré en hébreu) passant sur les réseaux TV israéliens ainsi que sur la toile (et notamment YouTube, voir plus bas) montre un Michaël Golan, souriant et détendu qui appelle, en sifflant un vieil air russe, le camarade (« haver ») Poutine…

Bien qu’il ne s’agisse pas du mythique téléphone rouge de la guerre froide, Poutine lui répond mais lui dit en substance qu’il va le rappeler, « car, explique-t-il, ça coûte cher d’appeler à l’international… ». Réponse cinglante et souriante de Michaël Golan : « non, non, les appels à l’étranger sont compris dans le forfait de Golan Telecom, je peux donc vous appeler autant que je le veux ».

Amer, Poutine (ou tout au moins l’imitateur qui a posé sa voix sur des images d’archive) riposte alors : « C’est pas vrai ! Maintenant votre Premier Ministre (ndr : Benjamin Netanyahou) ne va pas cesser de m’appeler ? »

Découvrez ce spot ici (sur YouTube) :

Merci à Cyril K. pour l’information et la traduction…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur