Michael Dell croit fort en l’avenir du PC

CloudMobilitéPCPoste de travailTablettes

Le patron de Dell, Michael Dell, ne croit pas en l’”ère post-PC” prônée par Apple, où les smartphones et tablettes prendraient le pouvoir sur les ordinateurs personnels. Le PC est bien loin d’être mort et enterré…

Chacun défend son bout de gras. Dans un entretien accordé au Financial Times, Michael Dell, patron du constructeur éponyme, réfute sévèrement la vision de Steve Jobs, ex-P-DG d’Apple que “l’ère post-PC“.

Selon Steve Jobs, les ventes d’ordinateurs personnels seront bientôt supplantées par les ventes de smartphones et autres tablettes, reléguant ainsi les PC au rang de hardware dépassé.

« Il y a encore 1,5 milliard de PC dans le monde, et les analystes du cabinet Gartner prévoient que ce chiffre atteindra les 2 milliards en 2014 », a souligné Michael Dell dans le Financial Times.

“Quand je vois ça, je pense que l’idée d’une disparition progressive du PC est un non-sens complet. Les smartphones et les tablettes ne vont pas nécessairement remplacer le PC  […]”, complète-t-il.

Dell reste le deuxième constructeur mondial d’ordinateurs, avec une part de marché estimée à presque 13%, derrière HP…, qui, lui, envisage sérieusement de se concentrer davantage sur les services informatiques, les serveurs et autres marchés BtoB, en se désengageant du monde des PC et en songeant sérieusement à créer une spin-off de sa division PSG.

De son côté, Dell estime que la « mise à l’écart » de la division PC de HP est un « joli cadeau » pour le constructeur texan, qui espère ainsi accroître ses parts de marché sur ce secteur mais aussi sur celui des serveurs, un domaine aussi prisé par HP… Bref, Dell ne compte pas changer de stratégie, mais si son principal concurrent aborde un tout nouveau virage.

«Les effets seront visibles rapidement dans les chiffres de ventes. Les entreprises préfèrent s’équiper en serveurs et en ordinateurs auprès du même fournisseur», analyse Michael Dell.

Le patron de Dell met également en avant le fait que continuer à posséder une division PC permet de faire baisser durablement le prix des composants pour les serveurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur