Michel Meyer monte à la direction générale de Viadeo

ManagementNominationsRégulations
michel-meyer-directeur-general-viadeo-nomination-strategique

Depuis 9 mois, le Net-entrepreneur occupait les fonctions de Chief Mobile Officer de Viadeo. Il prend un poste plus stratégique pour le réseau social BtoB d’origine française.

Michel Meyer, un des pionniers de l’Internet en France, prend les fonctions de directeur général de Viadeo “pour accompagner l’accélération de sa croissance, notamment en Chine et en Russie”.

L’information, initialement révélée par Satellinet, vient d’être officialisée.

“Michel Meyer, basé à Paris, viendra épauler Dan Serfaty, CEO et co-fondateur, basé à Pékin, en apportant son talent et son expérience des entreprises innovantes et du monde digital”, précise le communiqué.

Alors âgé de 40 ans, Michel Meyer avait intégré Viadeo en septembre 2012 en qualité de Chief Mobile Officer.

A la tête de cette nouvelle business unit, il reportait auprès de Dan Serfaty, CEO et co-fondateur de l’ex-Viaduc.

Avant de rejoindre Viadeo, Michel Meyer est connu comme un serial Net-entrepreneur qui a démarré dans les années 90 à sévir.

Dès 1995, il créait MultiMania, un portail de services Internet (hébergement de pages personnelles car on ne parlait pas de blogs à l’époque, fourniture de services et de modules Internet).

En fait, c’est le fruit du mariage des communautés Mygale et La Baguette virtuelle pour monter en puissance dans l’Internet francophone.

En fait, MultiMania suivait le modèle de GeoCities aux Etats-Unis (avalé par Yahoo en janvier 1999).

Autre étape importante en 2000 avec la fusion avec le groupe “consolidateur” Lycos qui exploite le portail Internet éponyme. Alors que l’on évoquait à l’époque une entrée en Bourse

Michel Meyer prend alors les fonctions de Directeur général de la branche française du nouvel ensemble.

Alors que le groupe Lycos périclite sur fond d’éclatement de la bulle Internet, il reprend son indépendance en 2003 en créant la start-up Kewego, une plateforme vidéo qui s’orientera progressivement vers des services exclusivement BtoB.

Elle sera revendue 8 ans plus tard à son homologue américain Kit Digital coté au Nasdaq.

Même topo : l’entrepreneur reste un peu après le rachat de la société Internet qu’il avait co-fondée avec son compère Olivier Heckman puis repart vers d’autres aventures dans la Net-économie.

Parallèlement, ça va mal pour Kit Digital aux Etats-Unis, qui s’est récemment placée en avril sous le régime “Chapter 11” de société en faillite, selon The Next Web. Une tactique censée faciliter son redressement .

On retrouve les traces de Michel Meyer en cette rentrée 2012 du côté de Viadeo pour monter le business mobile.

On devrait en savoir plus sur sa lettre de mission avec ses nouvelles fonctions très prochainement.

———————–

Quiz : LinkedIn, Viadeo…Etes-vous un as du réseautage ?

———————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur