Microsoft : toujours sur le Mac ?

Cloud

Mise à jour de MSN Messenger, passage à Windows Media Player 9, lancement de jeux, rumeur d’amélioration d’Office et de Virtual PC, adoption du G5 : la Mac BU ne semble pas vouloir se détourner du Mac. Mais s’agit-il du même Microsoft ?

Surprise, surprise : il y a encore de la vie au sein de la Mac BU (voir édition du 10 octobre 2001), l’unité de développement Mac de Microsoft. Après l’arrêt de production d’Internet Explorer (voir édition du 16 juin 2003), il était permis d’en douter. Malgré le coup de vieux que lui avait infligé Safari, le navigateur de Redmond fournissait pourtant des fonctions intéressantes comme l’album, le garde-page, les abonnements ou la liaison directe avec le client d’email depuis la barre d’outils. Depuis, la Mac BU s’est focalisée sur son service MSN, et dont elle vient de livrer une mise à jour compatible Panther. MSN intègre navigation sur Internet et client de Mail, pourvu de fonctionnalités avancées. En parallèle, notons que MSN Messenger a lui aussi évolué : il est parvenu à la version 3.5.1. Pas assez pour certains utilisateurs qui montent au créneau et exigent de Microsoft que le logiciel soit mis au niveau de la version 6 pour Windows. “La dernière mouture de MSN Messenger est très belle. Microsoft a fait un bon travail. Mais nous ne pouvons pas profiter des fabuleuses avancées qui ont été faites par Microsoft en termes de Messagerie Instantanée avec la version actuelle”, souligne une pétition lancée en ligne par David Descamps. La version pour Mac manque de la vidéo-conférence, du chat vocal, d’émoticons similaires… Du pain sur la planche si la MacBu acceptait le challenge.

Mise à mort de la MacBU

Mais la petite unité d’aficionados de Redmond n’a pas lésiné ces derniers mois : il y a eu également le lancement de Windows Media Player 9 en novembre dernier. L’application s’avère pourtant d’intérêt, en raison du support de sa gestion de droits intégrée et de sa mise à disposition en plein milieu d’annonces multiples pour des services de vente de musique en ligne. Mais sa livraison s’est surtout perdue au beau milieu de l’annonce de l’adoption d’un processeur IBM pour la prochaine Xbox, et des rumeurs sur la puissance développée par le cluster de G5 de l’université de Virginie (voir édition du 5 septembre 2003). Une puissance qui n’a d’ailleurs pas échappé à l’éditeur, qui prenait livraison le 23 octobre dernier de trois palettes de PowerMac biprocesseurs. Certains d’entre eux pourraient bien être parvenus jusqu’aux tréfonds de la MacBU. Selon MacRumors et AppleInsiders, les Laurel et Hardy de la rumeur pour Mac, ses développeurs seraient en train de mettre la dernière main à Office (voir édition du 21 septembre 2001) et à une version 7 de Virtual PC qui bat tous les records sur les derniers PowerMac. L’information avait déjà été suggérée en juin sur le Blog de Jimmy Grewal, un développeur de la MacBU qui a depuis quitté Microsoft. Les développements de Virtual PC pour Mac s’avèrent particulièrement attendus par la communauté : l’actuelle version en tourne pas sur G5 et laisse plutôt à désirer sur G4. Quant à Office, c’est finalement l’application qui verrouille la profitabilité de Microsoft sur Mac. L’équipe pourrait notamment avoir travaillé à l’amélioration d’Entourage pour lui intégrer des fonctions de travail collaboratif. Les enjeux ne passent pas inaperçus : face au Mail d’Apple, la forte homogénéité d’Entourage avec Office verrouille l’utilisation des autres applications. Ajoutons que ne pas faire évoluer ce logiciel central signifierait sans doute l’arrêt de mort de la MacBU. On en est loin : le stand de Microsoft serait le plus important à la prochaine MacWorld de San Francisco en janvier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur