Microsoft accélère sa conversion au RFID

Mobilité

Bien qu’émergeante, l’identification par fréquences radio ou RFID suscite la convoitise des fournisseurs informatiques. C’est le cas de Microsoft qui s’entoure de spécialistes afin de l’aider à mettre au point un middleware adapté à la RFID.

Comme tous les éditeurs d’applications de gestion (voir édition du 13 janvier 2004), Microsoft travaille à l’adaptation de son offre produit à une technique appelée identification par fréquences radio ou RFID (Radio Frequency Identification), laquelle est censée révolutionner le domaine de la gestion de la chaîne logistique. Appliquée au secteur de la grande distribution, la RFID permet de créer des étiquettes électroniques mémorisant un grand volume d’informations sur les produits auxquels elles sont associées. Ces informations sont ensuite transmises par ondes radio à des applications informatiques qui les traitent, ce qui permet d’améliorer l’approvisionnement des magasins, la gestion des stocks… D’où la nécessité de disposer de terminaux mobiles recueillant les informations, d’un middleware assurant leur réception, leur stockage et leur routage vers la ou les applications appropriées. C’est dans ce contexte que Microsoft a annoncé la création du Microsoft RFID Council, un groupe rassemblant plusieurs spécialistes de la RFID tels que Accenture ou les éditeurs Globeranger, Intermec Technologies et Provia Software.

La pression des premiers utilisateurs

La mission de cette structure sera d’une part d’aider Microsoft à mettre à l’heure du RFID plusieurs de ses produits, et ce faisant d’élaborer un middleware obéissant aux caractéristiques mentionnées plus haut. Sont plus particulièrement concernés le système d’exploitation pour terminal mobile Windows CE, la base de données SQL Server et le serveur d’intégration Biztalk server. D’autre part, le Microsoft RFID Council fournira aux partenaires de l’éditeur des informations leur permettant de développer logiciels et services basés sur son middleware RFID. De l’aveu même de Microsoft, ces évolutions se font sous la pression des premiers entreprises utilisatrices de l’identification par fréquences radio comme le leader américain de la grande distribution Wal-Mart, lequel force du même coup ses fournisseurs à mettre à niveau leur système d’information. A ce sujet, Oracle dévoilait récemment une offre destinée à aider les entreprises à se conformer aux exigences de leurs grands donneurs d’ordres en cette matière (voir édition du 1er avril 2004).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur