Microsoft : les actionnaires peuvent proposer leurs propres poulains au conseil d’administration

ManagementRessources humaines
microsoft - conseil administration
2 0

Un nouveau règlement au sein de Microsoft stipule que le ou les actionnaires détenant au moins 3% du capital de l’éditeur peuvent présenter jusqu’à 2 candidats comme membres du conseil d’administration.

Microsoft a décidé de revoir son mode de fonctionnement en internet en donnant un petit coup de jeune aux conditions d’entrée dans son conseil d’administration.

Selon une nouvelle mesure en vigueur, le règlement de la firme de Redmond stipule que tout actionnaire disposant, seul ou par association (jusqu’à 20 actionnaires maximum), d’au moins 3% du capital de l’éditeur depuis plus de trois ans, peut, s’il le souhaite, sélectionner jusqu’à deux candidats de leur choix pour siéger au conseil d’administration.

Donc, les actionnaires pesant un poids minimum ont désormais le pouvoir de désigner les membres de leur choix au board de Microsoft, qui compte actuellement dix places.

Reste que tout n’est alors pas joué : les candidats mis en avant doivent être officiellement « élus » en s’appuyant sur le vote de la majorité des actionnaires de l’entreprise.

Petite subtilité supplémentaire : les candidats au conseil d’administration qui auront obtenu moins de 25% des voix ou auront finalement décidé de se désister ne pourront alors plus se représenter pendant deux ans… Un moyen pour l’éditeur américain de favoriser à moindres frais un certain turn-over de candidats, obligés, à chaque préparation d’élections, de tenter à nouveau de convaincre les plus importants actionnaires de les soutenir ?

 

 

Crédit image : Rawpixel – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur