Microsoft adoptera des formats XML dans Office 12

Cloud

L’éditeur a annoncé que le standard XML constituera le format par défaut dans sa future suite bureautique Office 12, ce qui devrait grandement améliorer la compatibilité, l’interopérabilité et la sécurité des fichiers

Office 12 marquera vraisemblablement la fin des problèmes de compatibilité de fichiers. Microsoft vient en effet d’annoncer que sa future suite bureautique, dont la sortie est prévue vers la mi-2006, proposera par défaut l’enregistrement des documents Word, Excel et PowerPoint dans des formats XML (eXtensible Markup Language), un standard ouvert utilisé par de nombreux logiciels.

Les avantages pour les utilisateurs de ces nouveaux formats, déjà baptisés MS Office Open XML Formats, sont multiples. Tout d’abord, la compatibilité et l’interopérabilité des fichiers devraient être assurées : ils pourront non seulement être ouverts et modifiés avec d’autres applications de bureautique, notamment les suites open source, mais également interagir avec des bases de données, des formulaires ou encore des services Web. Un énorme progrès quand on pense aux problèmes de compatibilité entre les différents formats de Microsoft depuis la sortie d’Office 97. Désormais, même les anciennes versions d’Office pourront gérer les nouveaux formats, après une simple mise à jour.

Des fichiers plus légers et plus sécurisés

La gestion de ces fichiers au format XML sera également largement améliorée. Ils seront ainsi beaucoup plus légers que les fichiers actuellement utilisés, notamment grâce à une méthode de compression automatique au format Zip. Une évolution qui permettra de diminuer les besoins d’espace de stockage et de soulager les serveurs d’e-mails, qui pourront faire transiter des pièces jointes moins volumineuses.

La récupération de données devrait également devenir plus aisée, les formats Open XML autorisant l’ouverture de fichiers dont certaines parties sont endommagées. Ils disposent de plus d’une technologie capable de détecter les fichiers corrompus dès leur ouverture et, le cas échéant, de les réparer. Enfin, il sera beaucoup plus facile d’identifier et de supprimer des parties du document susceptibles de poser un problème de sécurité.

Les formats de fichiers MS Open XML seront sous licence ouverte, libre de royalties. Les développeurs auront ainsi à leur disposition une documentation complète qui leur permettra de les intégrer dans leurs applications, sans avoir à demander une quelconque autorisation à Microsoft. Ce dernier devrait nous en apprendre un peu plus sur cette révolution XML lors du salon TechEd 2005, qui aura lieu la semaine prochaine à Orlando.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur