Microsoft affirme que la sécurité de Vista est une réussite

Cloud

Avec Vista, l’éditeur semble mettre plus de bâtons dans les roues des pirates informatiques qui sèment, malwares, chevaux de Troie et virus sur la Toile.

Microsoft affirme dans son cinquième “Security Intelligence Report” que Windows Vista rend la vie des pirates beaucoup plus difficile. A l’aide de données collectées mondialement à partir de différents ordinateurs, la société a découvert qu’en ce qui concerne les attaques de navigateur Web (le type le plus courant), 6% seulement des systèmes d’exploitation Vista ont été ciblés, contre 42% pour XP.

“Nous avons constaté de nettes améliorations de Vista concernant les vulnérabilités”, déclare Bret Arsenault, directeur général de la National Security Team chez Microsoft, à Vnunet.com. “Nous constatons de très nettes améliorations avec le nouveau logiciel. Ces résultats prouvent sa réussite, particulièrement au vu de la normalisation des données entre les deux systèmes d’exploitation en fonction de la base installée”.

Toujours d’après le rapport, bien que le taux de malwares ait atteint les 43% en 2008, ceux ciblant Windows représentent une part de moins en moins importante sur un plan global. Plus de neuf vulnérabilités sur dix découvertes durant le premier semestre 2008 concernaient des applications, et non pas des systèmes d’exploitation.

Les malwares détectés par Microsoft se présentent le plus souvent sous la forme de chevaux de Troie, mais leur code devient de plus en plus sophistiqué. Bret Arsenault a déclaré que Microsoft a repéré un code polymorphe, qui se modifie lui-même 571 fois par jour pour échapper à toute détection.

La Chine est la cible favorite des pirates

Les virus sont de moins en moins courants a-t-il ajouté. Les pirates recherchent des gains financiers plutôt que la reconnaissance de leurs pairs. Il est toutefois à noter que le Brésil recense de plus en plus de vers informatique. La Chine reste le principal pays visé par les malwares. Presque la moitié des attaques mondiales réalisées sur les failles des navigateurs Web y ont été découvertes, contre un quart aux Etats-Unis.

Dans l’ensemble, les entreprises s’améliorent en ce qui concerne le déploiement rapide de correctifs, d’après Bret Arsenault, mais il reste beaucoup à faire sur l’éducation des utilisateurs.

“Le conseil est aussi important que la technologie”, a-t-il déclaré. “Il faut avoir une vision globale du problème. Nous avons donc développé un programme pour la prise de conscience et l’éducation des utilisateurs, comprenant des kits gratuits et des outils d’évaluation, afin de leur apprendre à mieux se protéger”.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 3 novembre et intitulé Microsoft claims success with Vista security.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur