Microsoft alimente son cloud Azure en data centers

Régulations
Facebook data center

Pour couvrir la hausse de la demande en capacité liée à l’adoption de ses services cloud Azure, Microsoft va construire, en Australie, deux data centers redondants.

Pour répondre à la demande croissante en espace de stockage et en bande passante liée à l’adoption de ses services cloud Azure, Microsoft amorce la construction, en Australie, de deux data centers redondants.

La multinationale américaine se projette sur le long terme et adopte une stratégie proactive pour couvrir des besoins qu’elle estime exponentiels, dans une zone géographique qui s’ouvre progressivement au concept de l’informatique externalisée.

Mais au-delà d’une extension utilitaire des ressources, ces nouveaux complexes, qui verront le jour dans l’État de Victoria et en Nouvelle-Galles du Sud, s’inscrivent dans une logique de rendement optimal, en quête du rapport performance par watt idéal.

Alimentés pour partie par des énergies renouvelables et dotés d’un circuit de refroidissement liquide, ils hébergeront notamment des machines virtuelles, mais aussi des contenus issus de divers services connectés tels que la suite bureautique Office 365 et l’écosystème Outlook.com.

Microsoft fera notamment, dans le cadre d’une approche hybride du stockage, le lien entre données d’entreprise et cloud, en mettant en oeuvre les solutions de provisionnement héritées du rachat de StorSimple (octobre 2012).

L’organisation iCareHealth Australia, impliquée dans le secteur de la santé, a d’ores et déjà manifesté son intérêt pour le concept.

Elle prévoit de mettre à profit la redondance des deux data centers pour instaurer un plan de continuité d’activité. Et monter des passerelles avec l’écosystème Azure, qui compte désormais quelque 200 000 utilisateurs selon Microsoft.

Avec plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires au cours des 12 derniers mois, la plate-forme se rapproche d’Amazon Web Services en termes de revenus.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit photo : asharkyu – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur