Microsoft apporte Visual Studio 2010 et .NET Framework 4 aux développeurs

Cloud

Microsoft rend disponible les versions finales de sa suite d’outils de développement Visual Studio 2010 et .NET Framework 4.

Microsoft vient de mettre à la disposition des développeurs les nouvelles versions de ses outils de développement d’applications Visual Studio 2010 et .NET Framework 4.

Visual Studio 2010 intègre une nouvelle interface graphique basée sur Windows Presentation Foundation (WPF) et supporte la gestion multi-écrans.

Cette nouvelle suite de logiciels de développement s’adapte également aux logiciels phares que Microsoft souhaite mettre en avant, comme Windows 7, grâce à la prise en charge des interfaces en Ruban et du multi-touch, SharePoint, le mode cloud computing avec la plate-forme Windows Azure, et l’environnement Windows Phone 7.

Ainsi, Visual Studio 2010 propose un panel de nouveaux outils permettant notamment de tester et de déployer des applications pour le cloud, ou encore de développer des applications mobiles pour la prochaine génération de smartphones sous le nouvel OS Windows Mobile 7.

Par ailleurs, .NET Framework 4 se pare lui aussi de nouveaux outils permettant aux développeurs de mieux gérer le parallélisme des instructions, ainsi que de prendre davantage de langages de programmation en charge.

La suite Visual Studio 2010 est désormais disponible en quatre versions : l’édition Professional est disponible à 799 dollars et à 1 199 dollars avec un abonnement MSDN, la version Premium est proposée au prix de 5 469 dollars et la mouture Ultimate est commercialisée à 11 924 dollars.

Microsoft a également annoncé que la version définitive de Silverlight 4, son module d’extension multi-navigateurs et multi-plates-formes pour les applications riches (Rich Internet Application ou RIA), devrait être disponible dans le courant de cette semaine, après l’arrivée de la Release Candidate en mars dernier.

Au rayon des nouveautés, Silverlight 4 sera ainsi capable de prendre en charge le streaming en multi-diffusion et la gestion des DRM (Digital Rights Management), ces verrous anti-copie, hors connexion.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur