Microsoft arrive sur le marché des mobiles

Mobilité

Microsoft a présenté le premier téléphone portable tournant sous un système d’exploitation de sa conception. Basé sur Windows CE, le nouveau système d’exploitation, au nom de code Stinger, intégrerait de nombreuse fonctionnalités et devrait être compatible avec le logiciel de messagerie Outlook.

Finalement, Microsoft arrive sur le marché des téléphones portables. Toutes les études montrant l’énorme potentiel du marché des mobiles l’avait convaincu depuis longtemps de la nécessité d’étendre ses systèmes d’exploitation au delà des PC. Ainsi, après avoir lancé son Pocket PC pour les assistants personnels, la firme de Redmond a présenté un prototype de téléphone portable utilisant Windows CE ou du moins un dérivé de ce système d’exploitation, Windows CE étant officiellement abandonné, jugé trop lourd et trop lent pour les applications embarquées (voir édition du 2 décembre 1999). Ce mini système, appelé Stinger, est selon Microsoft spécialement conçu pour la nouvelle génération à venir des téléphones mobiles.

Annoncé pour 2001, Stinger devrait être compatible avec Outlook, l’agenda de Microsoft fonctionnant sous Windows, et être en relation avec le PC de l’utilisateur. Selon sa stratégie habituelle, Microsoft n’assurera pas la construction des appareils mobiles et se contentera de commercialiser la licence de son système. Une licence que Samsung est le premier, et pour l’instant le seul, à avoir acheté.

L’annonce de Microsoft intervient une semaine après celle de Symbian, qui souhaite commercialiser une nouvelle version d’EPOC à partir du troisième trimestre 2000. Le système d’exploitation EPOC 6, sera un concurrent sérieux pour Microsoft. Il est en effet développé conjointement par Psion, Motorola, Nokia, Ericsson et Matsushita. Une concurrence qui s’annonce rude à l’heure où Linux ou même Java font leur entrée dans des applications embarquées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur