Microsoft : Bill Gates revient ou il s’éloigne sous l’ère Nadella ?

Régulations
bill-gates-satya-nadella-microsoft

En qualité de “Founder & Technology Advisor”, Bill Gates est censé collaborer étroitement avec le nouveau CEO Satya Nadella. Signe d’une réelle implication ?

Avec l’arrivée de Satya Nadella au poste de CEO de Microsoft, les piliers historiques de Microsoft vont-ils vraiment se montrer plus discrets ? Pour le cas de Steve Ballmer, probablement puisqu’il a clairement indiqué qu’il quitterait la société une fois le nom de son successeur dévoilé.

Mais quid de Bill Gates ? Le co-fondateur de Microsoft, qui a activement soutenu la candidature de Satya Nadella (“Mr Cloud” de Microsoft), va céder son siège de président du conseil d’administration du groupe (au profit de John Thompson, ex-CEO de Symantec) et endosser des habits de conseiller spécial en technologies (conception, production) auprès du nouvel homme fort de la firme.

Une partie des analystes considère cette ré-organisation comme un retrait du co-fondateur de Microsoft qui voudrait se consacrer à la philanthropie via la Fondation Bill & Melinda Gates. On pourrait également admettre que cette attribution du statut de conseiller spécial technos au sein de Microsoft (“Founder & Technology Advisor” pour être précis) ne sert qu’à rassurer les marchés financiers. Pour éviter que le cordon ombilical soit coupé de manière trop abrupte. On pourrait également imaginer que Bill Gates serve de caution entre l’héritage Microsoft et les prochaines innovations. Une sorte de passage de relais.

Ce n’est pas si évident que cela : Bill Gates a clairement indiqué qu’il serait plus disponible pour travailler sur des projets innovants de Microsoft (“un tiers de son temps”). Pour un esprit aussi brillant que Bill Gates, c’est une manière de contribuer à consolider l’empire Windows qu’il a créé et de conserver une certaine aura dans la sphère IT.

Bill Gates, premier actionnaire individuel de Microsoft

Alors que Les Echos évoque “un retour dans l’ombre”, Business Insider parle davantage d’un come-back de Bill Gates. Et l’interview que l’intéressé avait donnée fin janvier dans le talk show Late Night with Jimmy Fallon sur NBC semble démontrer qu’il a encore une vision des technologies du futur à faire partager (au-delà de la bonne blague de l’animateur qui se sent obligé de retirer le Mac de la vue de son invité…).

Alors que la création de Microsoft remonte à 1975 (société co-fondée avec Paul Allen), Bill Gates a occupé les fonctions de CEO de Microsoft pendant 30 ans. Une belle longévité. En juin 2008, Bill Gates quitte les fonctions opérationnelles et Steve Ballmer prend le relais. Néanmoins, il scrute l’évolution du groupe en qualité de président du conseil d’administration. En 2014, il demeure le  premier actionnaire individuel de Microsoft (il détiendrait encore 4,5% du capital).

Avec une fortune évaluée à 72 milliards de dollars, il est aussi redevenu en 2013 l’homme le plus riche du monde, devant Carlos Slim (magnat mexicain des télécoms avec l’opérateur America Movil), selon le plus récent classement du magazine Forbes des fortunes du monde.

Quiz : Connaissez-vous la réalité augmentée ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur