Microsoft boute les joueurs pirates hors de son service en ligne Xbox Live

Cloud

Microsoft a décidé d’interdire l’accès à sa plate-forme de jeux en ligne Xbox Live à une partie des joueurs qui utilisent une Xbox 360 “modifiée” pour faire tourner des versions piratées de jeux vidéo.

Microsoft traque les pirates au sein de sa plate-forme de jeux vidéo en ligne Xbox Live. L’éditeur aurait ainsi bloqué les comptes de 600 000 à un million de joueurs qui avaient l’habitude d’accéder à son réseau de jeux via une Xbox 360 piratée.

Ces chiffres n’ont pas été officiellement confirmés par Microsoft, qui a tout de même bien précisé qu’il avait effectivement lancé des blocages massifs de comptes.

Le service de jeux en ligne Xbox Live, inauguré en 2002, permet aux joueurs munis d’une Xbox 360 de se connecter par Internet pour jouer en réseau entre eux sur un même jeu vidéo et de télécharger des contenus exclusifs. La plate-forme compte aujourd’hui environ 20 millions d’inscrits.

Selon Microsoft, les joueurs bannis utilisent une Xbox 360 illégalement “modifiée” pour faire tourner des versions piratées de jeux vidéo.

Toutefois, même si les pirates repérés ne peuvent désormais plus accéder à la plate-forme Xbox Live, ils peuvent toujours utiliser leur Xbox comme une console de jeux vidéo traditionnelle.

Microsoft a donc décidé de prendre à bras le corps ce problème grandissant du piratage des jeux vidéo. L’éditeur met ainsi en garde ses clients : l’utilisation d’une Xbox 360 modifiée viole le contrôle de licence, annule la garantie de l’appareil, et finira par amener le joueur à être banni du service Xbox Live…

Rappelons que sur le marché mondial des consoles de jeux, Nintendo, qui commercialise la Wii, détient toujours la place de leader, avec une part de marché d’environ 50%, selon les dernières estimations de l’Agence Française pour le Jeu Vidéo (AFJV).

Microsoft monte sur la deuxième marche du podium, avec 30 millions de consoles vendues dans le monde. Sony arrive troisième, avec 24 millions de PS3 écoulées depuis son lancement en mars 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur