Microsoft : une Build 2016 avec beaucoup de Hololens dedans ?

Apps mobilesMobilitéOS mobilesPCPoste de travailSystèmes d'exploitation
microsoft-windows-10
1 1

La Build 2016, ça commence ce soir. Quelle place Microsoft réservera-t-il à Hololens dans sa stratégie de « plate-forme universelle » ?

Dernière ligne droite avant l’ouverture officielle de la Build 2016.

Il sera 17 h 30 ce mercredi à Paris quand Microsoft donnera le coup d’envoi.

Pendant trois jours (du 30 mars au 1er avril), la firme fera le point sur ses innovations – essentiellement logicielles – devant un parterre de développeurs.

Ces derniers s’étaient rués, à la mi-janvier, sur les places mises en vente : la billetterie n’était pas accessible depuis cinq minutes que l’événement affichait déjà complet.

Il faut dire que l’édition 2015 avait été riche en annonces… et en surprises, avec en point d’orgue la présentation du dispositif de réalité augmentée Hololens, sur fond de Continuum et de « plate-forme universelle », tandis que le navigateur Project Spartan devenait Edge.

Cette année, Microsoft est resté discret en amont de sa conférence, si l’on exclut quelques sorties remarquées de plusieurs hauts responsables de divisions, notamment sur Twitter.

On peut parier sur une apparition, même brève, de Hololens, dont les premiers exemplaires commencent à être expédiés aux développeurs.

Dans le cadre de la stratégie multiplateforme de Microsoft, il faudra aussi surveiller les jonctions entre Windows 10 et la Xbox One, d’autant plus qu’un catalogue de jeux unifié est prévu pour cet été. Ça se précise aussi sur le jeu en ligne, avec les fonctions « cross-play » (parties entre PC et console) et « cross-network » (ouverture à d’autres environnements comme la PlayStation 4).

« Come on Redstone » ?

Et Windows 10 dans tout ça ? Les intitulés des sessions de cette Build 2016 donnent quelques indices, tout particulièrement sur la question des tuiles interactives, qui devaient à l’origine être lancées en même temps que l’OS. L’idée est de permettre à l’utilisateur de réaliser des actions directement dans ces tuiles, sans avoir à ouvrir l’application associée. Typiquement, lire un e-mail et y répondre.

The Next Web parie plus globalement sur un passage en revue des nouveautés qu’apportera la prochaine mise à niveau majeure du système, connue sous le nom de code « Redstone ». En tête de liste, les extensions du navigateur Edge, récemment ouvertes en bêta.

Une refonte des applications intégrées est également attendue. On en a déjà un aperçu à travers Skype, dont la version « universelle » est accessible en preview. Facebook et Instagram devraient suivre en ce qui concerne les services tiers.

Du côté de WinBeta, on parie sur une fonction apparentée au « Handoff » d’OS X et donc destinée à améliorer la continuité de l’expérience utilisateur, en permettant de reprendre, sur un appareil, une activité exactement dans l’état où on l’a laissée sur un autre appareil (consultation d’un site Web, traitement de texte, calcul d’un itinéraire…).

Sur ce point, des passerelles sont à prévoir avec Cortana. L’assistant vocal pourrait d’ailleurs faire l’objet d’un focus orienté multiplateforme dans le cadre de la Build 2016.

Le pronostic est moins évident sur le volet Windows 10 Mobile, à l’heure où les ventes de téléphones déclinent (- 57 % sur un an selon les derniers résultats trimestriels de Microsoft). Peut-être l’accent sera-t-il mis, comme le suggère Ars Technica, sur les outils de développement de Xamarin, start-up dont Microsoft a fait l’acquisition il y a quelques semaines.

Crédit photo : Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur