Microsoft cherche à modifier la composition du conseil d’administration de Yahoo

Cloud

L’éditeur a décidé de faire appel à la société Innisfree M&A Incorporated pour encourager les investisseurs à remplacer le conseil d’administration de Yahoo.

Microsoft a engagé une société ‘d’experts en actions d’entreprise’ pour tenter de remplacer le conseil d’administration de Yahoo, qui a refusé la proposition de rachat du géant, de 44 milliards de dollars, le 1er février dernier. Innisfree M&A Incorporated a confirmé avoir été engagé par Microsoft.

Dans ce qui ressemble fort à un ‘combat par procuration’, Microsoft espère encourager les investisseurs à renverser l’actuel conseil d’administration de Yahoo, dont l’ensemble des membres est en attente de nomination cette année. Un rapport publié mardi dans le New York Times suggère que Microsoft pourrait s’engager dans cette bataille par procuration dès cette semaine.

La société aura ensuite jusqu’au 14 mars pour soumettre son propre choix de directeurs à l’approbation des actionnaires.

Entre-temps, Yahoo a rapidement distribué des primes de licenciement généreuses à ses employés. Selon les détails révélés dans une déclaration financière, en cas de licenciement, l’ensemble du personnel touchera au moins quatre mois de salaire et les hauts dirigeants deux années de salaire, si la société doit être vendue au cours des deux prochaines années.

Traduction de l’article Microsoft seeks to replace Yahoo board de Vnunet.com en date du 20 février 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur