Microsoft cherche à s’intégrer dans le secteur IT chinois

Marketing

Recherche sur Internet, cloud, réseau social…Microsoft poursuit son incursion sur le marché chinois en multipliant les accords avec des partenaires locaux.

Après s’être associé à Baidu pour la recherche sur Internet, Microsoft veut renforcer sa position grâce à des alliances scellées avec des partenaires locaux.

La firme de Redmond compte poursuivre son incursion sur le marché chinois en pariant sur le cloud.

Le 23 août, elle a signé ainsi un contrat avec China Standard Software (CS2C).

Cet éditeur de logiciels propose des OS Linux et des outils bureautiques adaptés au marché chinois et certifiés par le gouvernement.

Les nouveaux partenaires vont développer des outils de cloud computing destinés aux entreprises et administrations de l’Empire du milieu.

Ils seront basés sur l’OS NeoKylin Linux Server de CS2C et la solution de virtualisation Hyper-V de Microsoft.

En plus du B2B, le groupe de Steve Ballmer veut aussi s’immiscer un peu plus dans la vie des internautes chinois.

Pour cela, il va opter pour une intégration de sa plate-forme MSN China sur le réseau social Renren.

Microsoft compte ainsi toucher les 124 millions d’utilisateur “actifs” du site communautaire (chiffres officiels juin 2011).

Sachant que MSN China se présente déjà sous la forme d’une co-entreprise avec Shanghai Alliance Investment.

Cette joint-venture regroupe les services Bing, MSN ou Windows Live.

L’accord stratégique prévoit que MSN China et Renren partagent une large gamme d’application et de service à travers les deux plates-formes, incluant un log-in commun pour les utilisateurs, une synchronisation des contenus, trouver et communiquer avec ses amis, et autres“, précise le communiqué.

Microsoft se développe en Chine. Illustration : première pierre du Microsoft China Research and Development Group en 2008.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur