Microsoft commercialise ses solutions ASP

Cloud

Microsoft annonce avoir mis en mode ASP l’ensemble de ses produits Microsoft .Net, Exchange 2000 ainsi qu’Office 2000, depuis le 1er septembre en France. Une dizaine de partenaires actifs devraient proposer ces applications en ligne d’ici juin.

Si les clients sont encore absents (voir édition du 13 septembre 2000), les applications en mode ASP sont elles bien présentes. Et pas des moindres. Microsoft annonce en effet la mise à disposition de ses applications en ligne depuis début septembre. Dans les délais prévus d’ailleurs (voir édition du 12 juillet 2000). Ainsi, Windows, Office 2000, Exchange 2000, SQL, Terminal Server Edition, Visio Studio, ainsi que tous les produits Entreprise Server sont désormais disponibles en mode locatif.

Les partenaires de Microsoft qui pourront louer ces applications devront appartenir au programme MCSP (Microsoft Certified Solution Provider) qui compte aujourd’hui 600 partenaires. Toutefois, les acteurs ASP sont nettement moins nombreux. Pour le moment, seuls Prologue Software via sa filiale ASP One-Europe, Data Web, Global ASP et Europe ASP commercialiseront ces applications en mode ASP. Une dizaine de sociétés devraient être sur les rangs d’ici juin 2001. Le modèle économique choisi est le rent-to-rent. C’est à dire que les partenaires louent à Microsoft ces applications pour les relouer ensuite à leurs clients ASP. Les prix ne sont évidemment pas publics. Microsoft annonce toutefois que le tarif sera variable en fonction de la société. Donc, il faudra s’attendre à voir quelques différences sur les prix des produits loués par les acteurs ASP.

Aux USA, l’offre est disponible depuis le 1er août, et 30 partenaires sont inscrits au programme ASP de Microsoft.

Isabelle Prioux, responsable du programme ASP chez Microsoft France, annonce que ces applications pourraient être enrichies de plusieurs autres offres. “Dorénavant, le principe est ouvert. S’il y a une réelle demande, nous n’hésiterons pas à élargir nos offres”. Et de citer à titre d’exemple des outils de développement.

Steve Ballmer prenait récemment le pari que d’ici 5 à 6 ans, 20 à 30 % des applications Microsoft seraient disponibles via ce nouveau mode de distribution. Une progression qu’Isabelle Prioux juge rapide notamment sur le marché visé, celui des PME/PMI.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur