Microsoft compte sur la virtualisation pour rendre Vista séduisant

Cloud

MED-V est un outil destiné à faire fonctionner des applications dédiées à Windows 2000 ou XP sur des machines sous Vista.

Une étude avait mis en exergue cet été que plus d’un tiers des entreprises n’étaient pas prêtes à passer de Windows XP à Vista. Plus exactement, ce sont près de 35% des utilisateurs en entreprises qui, de février à août 2008, à l’achat d’un nouveau PC avec Vista pré-installé, ont finalement préféré utiliser Windows XP.

Un coup dur pour Microsoft… Mais l’éditeur à trouver une parade pour convaincre les entreprises d’adopter Windows Vista : le logiciel Microsoft Enterprise Desktop Virtualization, ou MED-V.

Disponible en version bêta, cet outil, destiné au responsables informatiques, permet aux ordinateurs sous Vista d’également faire tourner des applications Windows XP, voire Windows 2000. La virtualisation devient ainsi un enjeu stratégique pour la conquête de nouveaux utilisateurs de Vista dans le monde de l’entreprise…

“Notre principal but est de fournir une solution de virtualisation d’entreprise afin de répondre aux défis de compatibilité auxquels les équipes informatiques peuvent être confrontées lorsqu’ il s’agit de faire migrer des applications métier vers de nouveaux systèmes d’exploitation, comme Windows Vista”, affirme Ran Oelgiesser, responsable des produits Microsoft Desktop Optimization, sur le blog de Microsoft.

En dévoilant aujourd’hui ce logiciel de virtualisation, l’éditeur prépare le terrain pour l’arrivée de Windows 7, déjà disponible en version bêta grand public. Windows Seven tant basé sur le noyau de Vista, MED-V ne devrait avoir aucun problème pour faire fonctionner sur une machine dotée de ce nouvel OS des applications Windows 2000, XP et même Vista.

La sortie de la version finale de MED-V est d’ores et déjà prévue pour le deuxième trimestre. Il fait partie du pack Microsoft Desktop Optimization Pack, qui embarque une série d’outils d’administration destinée à faciliter l’optimisation des postes clients sous Windows. Il s’adresse avant tout aux entreprises ayant souscrit au contrat de maintenance Software Assurance.

A consulter également : notre dossier spécial : Vista, lente adoption


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur