Microsoft confirme la fermeture de l’usine Nokia de Salo

LicenciementsManagement
microsoft-nokia
4 3

Le site de développement de mobiles de Nokia, à Salo (Finlande), va fermer, avec 2 300 licenciements à la clé a révélé Microsoft, qui met en route son plan annoncé de 7 800 suppressions de postes.

Fin juillet, Microsoft supportait encore durement les charges induites par l’intégration des activités Terminaux et Services de Nokia

Ni une, ni deux, la firme de Redmond reprend les choses en main et annonce qu’il va fermer l’usine de téléphones mobiles de Nokia implanté à Salo, en Finlande… Conséquence annoncée : la suppression de 2 300 emplois.

Les deux autres infrastructures finlandaises de Tampere et d’Espoo ne sont pour le moment pas concernées, mais rien n’est encore gagné

La fermeture de ce site s’inscrit dans la volonté de Satya Nadella, P-DG de Microsoft, de procéder, comme il avait annoncé en juillet dernier, de procéder à une vague de 7 800 licenciements dans le monde ces prochains mois.

Les anciens de chez Nokia, en Finlande, payent donc là un important tribut : 30% de la totalité des postes supprimés annoncés.

La firme de Redmond devrait continuer à accentuer ses réductions de postes dans sa branche mobilité.

Sur son 3ème trimestre de son exercice fiscal 2015 décalé, les smartphones Lumia, hérités du rapprochement avec Nokia, ne sont pas rentables sur le trimestre : 4 millions de dollars de pertes, malgré 8,6 millions d’unités écoulées, pour des facturations à hauteur de 1,397 milliard de dollars.

 

Crédit image : Ivelin Radkov – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur