Microsoft contre Bruxelles : verdict le 22 mars

Cloud

La Commission européenne se décidera avant la fin du mois sur le sort qu’elle réserve à Microsoft dans le cadre du procès antitrust.

Dans le cadre de son procès antitrust mené par la Commission européenne, Microsoft devrait être fixé sur son sort avant la fin du mois de mars 2004. Une commission composée de régulateurs antitrust se réunira le 15 mars prochain pour définir les sanctions à prendre à l’encontre de l’éditeur de Windows. Une semaine plus tard, le 22 mars, la commission se déterminera sur les mesures à prendre, y compris d’éventuelles amendes. La décision devrait être rendue publique dans les jours qui suivront.

Rappelons que Microsoft a été reconnu coupable de pratiques anticoncurrentielles par Bruxelles. Une enquête menée depuis 2000 suite à une plainte de Sun Microsystems qui reproche à Microsoft de protéger son marché en ne fournissant pas les informations nécessaires pour assurer la parfaite compatibilité des ordinateurs avec les serveurs sous Windows. Real Networks accuse également le géant de Redmond d’étouffer le marché des lecteurs multimédias (et les formats afférents) en intégrant Windows Media Player en standard dans son système d’exploitation.

Deux issues envisageables

Bruxelles pourrait donc obliger Microsoft à révéler les informations réclamées par Sun (voire les codes sources de certains modules du système d’exploitation) et lui demander de préparer une version de Windows sans Media Player. Ou encore lui demander d’intégrer par défaut les lecteurs des concurrents (RealOne et QuickTime Player essentiellement).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur