Microsoft corrige son correctif pour Exchange 2000

Cloud

Microsoft vient de publier une deuxième version d’un correctif (ou patch) destiné à son application serveur de mails Exchange 2000, après que certains administrateurs système se sont plaints que le premier correctif, publié la semaine dernière, ait détérioré plusieurs serveurs de courrier électronique.

Microsoft proposait depuis la semaine dernière un patch destiné à sécuriser les serveurs Exchange 2000. Ce correctif ayant endommagé des serveurs de mails, l’éditeur en propose une nouvelle version en téléchargement. Le problème censé être corrigé concerne des scripts contenus dans les pièces jointes d’e-mails qui peuvent s’exécuter sur le serveur faisant tourner Outlook Web Access plutôt qu’à l’intérieur du butineur du destinataire, tout simplement. Après l’installation du patch, le système de webmail demandera à l’utilisateur de télécharger la pièce jointe avant de l’ouvrir. L’utilisateur peut alors sauvegarder le document sur son disque dur ou bien annuler le téléchargement.

Dans une note de mise à jour, Microsoft explique : “La première version du correctif a été mise au point pour résoudre un problème pouvant causer des baisses de performances des serveurs sur lesquels était installé Exchange 2000.” Un porte-parole de l’éditeur a confirmé que le correctif original avait été retiré de son site suite à des plaintes d’utilisateurs.

Exchange 5.5 également concerné

La société a également admis que ce trou de sécurité pouvait également concerner la version 5.5 d’Exchange, contrairement à ce qu’avait annoncé sa première note à propos de cette vulnérabilité. Ce problème, qui permet notamment à des utilisateurs non autorisés d’accéder au contenu de courriers ne leur étant pas destinés, ne devait toucher qu’Exchange 2000. Le patch est téléchargeable sur le site de Microsoft, en deux versions distinctes pour Exchange 2000 et 5.5.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur