Microsoft coupé en trois ?

Mobilité

Au cours de la dernière audience du procès anti-trust contre Microsoft, le juge Jackson a clairement montré son inclination vers la scission du géant en plusieurs entités. En envisageant même, le découpage en trois.

Après la fin de non recevoir du ministère de la Justice américaine, il semble que ce soit au tour du Juge Jackson de repousser les propositions de remèdes de Microsoft (voir édition du 18 mai 2000). Le juge a même laisser entendre que couper Microsoft en deux entités distinctes pourrait ne pas suffire. Et d’évoquer le découpage en trois sociétés. L’idée serait d’isoler tout ce qui se rapporte aux logiciels de navigation sur Internet. En plus donc des entités chargées du développement et de la vente des systèmes d’exploitation d’un côté, et de la Suite Office de l’autre (voir édition du 2 mai 2000). Selon le San Jose Mercury News, le juge n’aurait eu de cesse pendant l’audience de questionner les avocats du gouvernement afin de déterminer si les propositions du gouvernement étaient suffisamment dures envers Microsoft !

Egalement très ferme sur les délais, le juge Jackson a aussi balayé la demande de délais de Microsoft (voir édition du 5 mai 2000). Et a donné 48 heures à Microsoft pour donner une dernière réponse. Il semble que l’on s’approche de plus en plus de la création de plusieurs “baby microsoft”, solution décriée depuis le début du procès par l’éditeur de Redmond.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur