Microsoft débarque sur les portables

Mobilité

Après moult négociations et autant d’annonces, le premier téléphone cellulaire équipé du navigateur Internet Mobile Explorer de Microsoft va enfin être commercialisé. C’est le finlandais Benefon qui l’a dévoilé à l’occasion du GSM World Congress qui se tenait dernièrement à Cannes. Le marché français n’est pas oublié par cette firme nordique et on devrait voir le Q dans les échoppes de téléphones portables à l’automne.

Microsoft veut s’implanter dans la téléphonie mobile. Non pas en produisant des téléphones cellulaires, mais en fournissant aux fabricants une plate-forme logicielle intégrant un navigateur pour consulter des pages aux formats WAP et HTML. Beaucoup d’annonces avaient été faites à ce sujet (voir édition du 11 juin 1999), mais on ne voyait encore aucun produit poindre. C’est maintenant chose faite avec le Q, un téléphone portable bi-bande aux normes GSM 900 et 1800, produit par le finlandais Benefon. Deuxième sur son marché intérieur derrière Nokia, cette société est la première à présenter publiquement un GSM équipé du dérivé de Windows CE pour les mobiles. Tout petit, ce téléphone comporte un écran LCD permettant d’afficher 6 lignes de textes. Aucun prix n’a pour l’instant été communiqué et la disponibilité du produit devrait être effective dans le courant de l’été aux Etats Unis et à l’automne en France.

Il s’agit d’une grande première pour Microsoft qui voit enfin son Mobile Explorer exploité. Si de nombreuses annonces ont été faites avec Ericsson, Samsung et Sagem, pour l’instant on en restait au stade de projet. Les deux derniers cités ont d’ailleurs des produits en évaluation chez British Telecom, mais aucune annonce officielle n’a été faite, ni par les constructeurs ni par l’opérateur. Bizarrement c’est Benefon, la dernière société à avoir signé un accord de licence avec Microsoft pour intégrer Mobile Explorer, qui présente la première un modèle non expérimental. Même si le Q présenté à Cannes n’était qu’un prototype. Car si ce téléphone supporte la norme WAP en version 1.1, c’est la version 2.0 de cette norme sur laquelle Microsoft et ses partenaires préfèrent mettre l’emphase. Et pour le moment, les détails fonctionnels de cette norme ne sont pas encore entièrement arrêtés.

Pour en savoir plus :

* Le site de Benefon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur