Microsoft délivre le premier service pack de Windows Server 2003

Cloud

Comme le SP2 de Windows XP, le SP1 de Server 2003 se focalise sur la sécurité. Mise à jour vivement recommandée.

Microsoft vient de livrer la première mise à jour majeure de son système d’exploitation Windows Server 2003. Les améliorations essentiellement apportées à travers le Service Pack 1 (SP1) se concentrent sur la sécurité et la stabilité tout en optimisant un peu plus les performances de l’OS.

Le SP1 de Windows Server 2003 comble évidemment les inévitables failles système et autres bugs constatés depuis la sortie du produit en 2002. Un assistant de configuration (le Security Configuration Wizard ou SCW) aide à réduire les faiblesses de l’OS en fermant par défaut tous les services non utilisés. Des améliorations, comparables à celles du SP2 de Windows XP (voir édition du 30 août 2004) ont par ailleurs été apportées au pare-feu.

Tout comme le Data Execution Prevention (DEP) censé prévenir les attaques par débordement de mémoire tampon et le boot-time protection qui sécurise l’ordinateur lors d’un démarrage système avant le chargement des lecteurs réseau. Enfin, le SP1 interdit désormais les connections au serveur tant que celui-ci n’a pas été mis à jour via le service Windows Update. Bref, le SP1 est à Windows Server 2003 ce que le SP2 est à Windows XP : une mise à jour de sécurité vivement recommandée. Ce qui n’interdit pas de tester le système avant son déploiement sur les machines de production.

Performances légèrement optimisées

D’autant plus recommandée que le SP1 s’appuie sur le noyau original (kernell) de Windows Server. La mise à jour ne devrait donc pas poser de problèmes majeurs d’incompatibilité, contrairement au SP2 de Windows XP (voir édition du 19 août 2004). Mieux, le SP1 optimiserait légèrement les performances du système. C’est en tout cas ce que l’éditeur a constaté alors que le gain de performance n’était pas à l’ordre du jour du développement du SP1.

Signalons enfin que le SP1 introduit un nouveau Wireless Provisioning Services (WPS) qui offre une plate-forme sécurisée de connections sans fil, ainsi que l’assistant de configuration adéquate (le Wireless Network Setup Wizard), lequel permet d’enregistrer les paramètres sur une clé USB afin de les reproduire instantanément sur différents serveurs. Une fonction déjà proposée dans Windows XP SP (voir édition du 2 septembre 2004). Le SP1 de Windows Server 2003 devrait être proposé en français d’ici deux mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur