Microsoft dévoile sa console de jeux

Mobilité

Au cours de la “Game Developers Conference” de San José, l’éditeur de Seattle a détaillé quelques aspects techniques de sa future console de jeux X-Box. Un événement de taille pour ce spécialiste du monde PC…

Comme prévu (voir édition du 28 février 2000), Microsoft a officiellement dévoilé les caractéristiques de sa prochaine console de jeu, connue sous le nom de code X-Box. Elle ne sera pas disponible avant l’année prochaine, mais la lutte avec la Playstation 2 de Sony promet d’être chaude. Alors que cette dernière vient juste d’être lancée au Japon (voir édition du 6 mars 2000), l’X-Box de Microsoft promet d’être trois fois plus puissante, pour offrir des jeux encore plus réalistes et des effets encore plus époustouflants. Le discours est habituel mais il ne doit pas cacher l’essentiel, à savoir que les consoles de jeux deviennent un enjeu essentiel pour les constructeurs et surtout les fournisseurs de services pour prendre pied dans les foyers. En effet, ces consoles vont bien au delà du jeu. Elles incluent un lecteur de DVD capable de servir de lecteur vidéo de salon. D’ailleurs, même si ce n’était que pour cet usage, les 2 500 F que coûte environ la Playstation 2 seraient déjà vite rentabilisé puisqu’il s’agit également du prix d’un lecteur de DVD Vidéo de salon d’entrée de gamme. Et ces appareils sont également conçus pour se connecter à Internet. Plus simples et plus conviviaux que le PC, ils représentent une plate-forme de choix pour accroître considérablement le nombre de consommateurs en ligne. D’où la surenchère médiatique et technique qui entoure le lancement de ses petites boîtes que l’on connecte à son téléviseur. Côté technique la Xbox s’appuie sur un processeur à 600 MHz. Microsoft n’a pas précisé la marque de la puce, se bornant à confirmer qu’il s’agira d’un compatible x86. Intel, AMD ? Dans les deux cas, il sera épaulé par un processeur graphique ultra rapide développé spécialement et conjointement avec nVidia, déjà connu pour son processeur graphique TNT2 équipant de nombreuses cartes 3D pour PC. Cette nouvelle puce graphique serait capable d’afficher 300 millions de polygones par seconde ! Alors que celle de la Playstation 2 n’atteindrait, au maximum, “que” 66 millions. De quoi permettre des animations 3D en temps réel de qualité cinématographique à en croire l’annonce. Dans la boîte, on trouve également 64 Mo de mémoire vive, un processeur dédié au son, lui aussi en 3 dimensions, un disque dur de 8 Go. Selon Jay Allard, responsable de la X-Box au sein de Microsoft, la présence de ce disque dur rapide est essentielle. “Pour la première fois, les jeux seront dotés d’une mémoire à long terme. Les impacts de balles sur les murs seront permanents, plutôt que de retrouver les pièces que l’on a déjà visité dans leur état d’origine à chaque fois que l’on y retourne”. Un connecteur USB assurera la connexion de périphérique autres que les joysticks qui utiliseront, eux, les quatres prises dédiées. Un port Ethernet permettra le jeu en réseau et, sûrement, l’accès à haut débit à Internet. Aucun modem ne semble prévu à l’intérieur de cette boîte X. Pour le moment, aucune X-Box ne fonctionne vraiment. Elle n’est même pas à l’état de prototype. Il s’agissait surtout de présenter, lors de la Game Developers Conference, les caractéristiques techniques minimum sur lesquelles les développeurs pourront se baser pour créer des jeux pour cette console. Cette étape est indispensable pour préparer un un catalogue de jeux suffisamment conséquent à proposer à la sortie de la console sur le marché. De ce point de vue, les développeurs, au moins ceux qui viennent du monde du PC, ne devraient pas être tellement dépaysés puisqu’en plus d’un processeur de type Pentium III, la X-Box se basera également sur les technologies Direct X de l’éditeur. Autrement dit, images et sons se développeront de la même façon que sur PC… En revanche, les jeux développés pour la X-Box ne pourront pas être utilisés sur un PC. Nintendo fourbit également ses armes pour l’année prochaine avec sa prochaine console Dolphin. Pour le moment, on n’en connaît quasiment aucun détail. Aussi techniquement avancées soient-elles, ses nouvelles consoles risquent d’avoir du mal à rattraper Sony qui espère vendre 12 millions de ses Playstation 2 en un an. Près d’un million ayant déjà disparu des rayons lors du premier week-end de mise en vente. Un chiffre atteint en deux mois et demi par la Dreamcast de Sega…Pourtant, Microsoft semble confiant. Selon des propos rapportés nos confréres de VnuNet en Angleterre, John O’Rourke, le responsable marketing mondial de la division jeux de Microsoft, a affirmé que l’éditeur “prenait le jeu très au sérieux. Une nouvelle division dédiée à la X-Box a été créée au sein de Microsoft et quand nous lancerons la X-Box sur le marché, l’énorme campagne marketing que nous préparons fera paraîte bien modeste le lancement de Windows 95”.Pour en savoir plus : Le site officiel de la X-Box


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur