Microsoft domestique les foyers avec HomeOS

Cloud

Microsoft lance une incursion dans la domotique en dévoilant HomeOS, un système “intelligent” permettant de gérer à distance et de faire interagir tous les appareils connectés de son foyer.

Microsoft se lance dans la domotique avec HomeOS, un système intelligent censé faciliter l’interaction des différentes technologies du foyer, dans un écosystème connecté et contrôlable à distance.

Ces derniers temps, la domotique semble s’imposer comme la cinquième dimension de la maison connectée, après l’Internet, la télévision, ainsi que la téléphonie fixe et mobile.

A l’incontournable aspect consommateur, Microsoft compte ajouter le contrôle interactif, intelligent et à distance du foyer. Son projet : un système d’exploitation dont les capacités entrevues laissent rêveur.

Dans la maison intelligente du futur, HomeOS dépasserait le simple concept passé de mode du réfrigérateur établissant lui-même les listes de courses.

Du routeur principal au simple caméscope, les interactions les plus improbables pourraient s’établir entre des périphériques qui acquerraient de nouvelles fonctions.

Ainsi, un ensemble de caméras et détecteurs de mouvements agiraient en coordination avec une installation de HomeOS pour assurer la sécurité autour de la maison.

Un propriétaire qui s’est absenté recevrait alors en temps réel, par SMS, des informations sur d’éventuelles présences étrangères chez lui.

Couplée à une archive de clichés saisis par cet arsenal de surveillance, la fonction de reconnaissance faciale ouvrirait automatiquement la porte à tout individu répertorié comme autorisé dans la base de données.

Grâce à la précision du Wi-Fi, les équipements compatibles seraient à même de suivre à la trace les déplacements d’une personne, mettant en fonction certains appareils situés dans la pièce où une présence est détectée.

Microsoft souhaiterait par ailleurs se baser sur des technologies apparentées au module Kinect pour par exemple régler l’intensité de l’éclairage, d’un simple geste du bras.

Le prototype actuel prend en charge plusieurs dizaines d’appareils, mais dans l’optique de corriger cette hétérogénéité des standards, l’idéal reste d’obtenir une uniformisation de la part des fabricants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur