Microsoft donne des leçons pour “se positionner face aux logiciels libres”

Cloud

Lors d’un Tour de France, la branche française de l’éditeur aborde avec ses partenaires le thème des “mythes et réalités” sur l’open source.

Entre le 22 février et le 24 mars 2006, Microsoft organise dans huit grandes villes de France une série de conférences sur l’open source, intitulée “Mythes et réalités sur le logiciel libre”. Objectif: “donner à ses partenaires (intégrateurs, éditeurs, revendeurs?) les principales clés de compréhension de ce modèle pour les aider à mieux répondre et se positionner face à Linux et l’open source”.

Après Bordeaux, la deuxième date de cette tournée s’est tenue à Paris le 24 février 2006. En première partie, Yves Rougy, qui bénéficie de l’étiquette “d’expert indépendant” des logiciels libres, a tout d’abord présenté différentes solutions en open source aux partenaires présents, et notamment la distribution Ubuntu de Linux, le navigateur Firefox ou encore la suite bureautique OpenOffice.org…

Dans un deuxième temps, Stéphane Kimmerlin, Competitive Strategy Manager chez Microsoft France, s’est lui concentré sur le positionnement global de Microsoft vis-à-vis du libre. Si Linux et certains composants open source sont clairement concurrents de Microsoft, ce n’est pas le cas de toutes les applications du monde libre.

Stéphane Kimmerlin a rappelé qu’il existe notamment différentes initiatives open source sur plate-forme Windows, estimant que près de 20% des projets qui sont actuellement hébergés sur le site Web Sourceforge tournent sous Windows.

Une croisade contre le libre ?

Le représentant de Microsoft a également apporté sa vision sur le positionnement et les business models “commerciaux” adoptés par les éditeurs de distribution open source, ainsi que sur des spécificités qui sont liées au développement des logiciels libres par des communautés d’éditeurs bénévoles.

En 2005, la firme avait déjà tenu des séminaires identiques sur l’open source en France. Elle les avait alors baptisés “Perspectives des logiciels libres”. Bien que la visée des conférences actuelles reste essentiellement didactique, leur nouvelle dénomination “Mythes et réalités sur le logiciel libre” peut donner limpression que Microsoft radicalise quelque peu sa communication anti-Linux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur