Microsoft double ses bénéfices

Cloud

La politique de mise à jour des licences de Microsoft serait à l’origine de la bonne tenue de l’éditeur. Microsoft annonce avoir doublé son chiffre d’affaires.

La firme de Redmond risque d’en énerver plus d’un. Au moment où nombre d’entreprises annoncent des profit warnings ou des plans de licenciements – tel Sun Microsystems qui vient d’annoncer la suppression de 11 % de ses effectifs, soit 4 000 emplois en moins qui s’ajoutent aux 1 000 suppressions déjà décidées – Microsoft présente d’excellents résultats. L’éditeur annonce avoir plus que doublé son bénéfice net au premier trimestre, dépassant les prévisions de Wall Street.

Microsoft présente un bénéfice net de 2,73 milliards de dollars, au trimestre clos le 30 septembre, contre 1,28 milliard sur la période correspondante en 2001. Son chiffre d’affaires s’élève lui à 7,75 milliards de dollars contre 6,13 milliards un an plus tôt.

Ces bons résultats proviendraient de la mise en place de sa nouvelle politique de mise à jour qui incite les entreprises à s’abonner à la software assurance afin de recevoir les dernières mises à jour. Ce nouveau service, tant décrié par beaucoup d’utilisateurs et dénoncé par le Cigref (voir édition du 6 mai 2002), semble avoir fait au moins un heureux, Microsoft lui-même.

Toutefois, pas de triomphalisme du côté de Microsoft. Son directeur général, Steve Ballmer, a qualifié ces résultats d’“anomalie ponctuelle”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur