Microsoft s’empare de Talko, la start-up de Ray Ozzie

Apps mobilesEntrepriseFusions-acquisitionsGestion des talentsManagementMobilité
3 6

Microsoft intègre Talko pour consolider Skype. Signe particulier: cette start-up avait été fondée par Ray Ozzie, ex-« Mr Logiciels » de la firme de Redmond.

Microsoft prend le contrôle de Talko pour consolider Skype et Skype for Business. Le montant de l’acquisition n’a pas été dévoilé.

Lancée en septembre 2014, la start-up américaine a développé une application mobile de communication professionnelle (messagerie, appels et conférences).

L’outil est disponible jusqu’à mars 2016. Le temps que ses utilisateurs téléchargent les fichiers relatifs aux conversations effectuées via Talko.

Puis les fonctionnalités de l’application seront intégrées dans Skype et Skype for Business, précise Microsoft dans une contribution blog.

L’acquisition prend du relief lorsqu’on sait que la genèse de Talko revient à un certain Ray Ozzie, l’ex-Chief Technology Officer puis Chief Software Architect de la firme de Redmond qui était devenu l’un des bras droits de Bill Gates et de Steve Ballmer dans la période 2005 – 2010.

Le talentueux expert IT avait entamé une collaboration approfondie avec Microsoft après l’acquisition de son ancienne boîte Groove Network (application collaborative) pour 120 millions de dollars.

Sa technologie a alimenté le portail collaboratif SharePoint mais aussi la plateforme de stockage de fichiers dans le cloud OneDrive (ex-SkyDrive).

Quel parcours ! Dans les années 90, via Iris Associates, ce top développeur et manager avait également fondé le logiciel de messagerie qui allait devenir Lotus Notes (finalement racheté par IBM en 1995).

Cette fois-ci, avec le rachat de Talko, Ray Ozzie n’intégrera pas de nouveau la maison Microsoft.

Cette start-up avait obtenu le soutien de plusieurs fonds d’investissement comme Greylock Partners, Andreessen Horowitz ou Kapor Capital selon VentureBeat.

Selon ZDNet.com, c’est la vingtième acquisition de Microsoft sur 2015.

L’éditeur s’intéresse beaucoup aux apps de productivité (6Wunderkinder, Sunrise…). Des choix qui découlent de la stratégie du CEO Satya Nadella qui déploie sa vision « Mobile First, Cloud First ».

(Crédit photo @Talko)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur