Microsoft Encarta rayé de la carte du Net

Mobilité

L’éditeur a décidé de mettre un terme à son service encyclopédique, qui ne serait plus adapté aux besoins des consommateurs.

Mardi, Microsoft a annoncé qu’il allait mettre un terme à son encyclopédie en ligne Encarta. Une note sur le site Internet de contenus encyclopédique précise que le service sera fermé à partir du 31 octobre pour la plupart des pays dans le monde. Seule la version nippone subsistera jusqu’à la fin de l’année.

Les utilisateurs qui s’étaient inscrit au service premium verront leur compte crédité pour l’abonnement au delà de l’échéance du 30 avril. Dans le prolongement, Microsoft va également stopper la distribution des logiciels Encarta Student et Encarta Premium d’ici la fin du mois de juin.

Encarta était apparu au début des années 90 : c’était l’une des premières encyclopédies proposées en version électronique sur support CD-Rom. Ultérieurement, le contenu encyclopédique a été décliné sur Internet mais il est confronté à Wikipedia et d’autres services homologue montés par des éditeurs historiques comme l’Encyclopædia Britannica.

Microsoft justifie cette décision de fermer le service par l’évolution d’usage des gens en termes d’accès à l’information. L’éditeur estime que le format d’une encyclopédie en mode hébergé n’est pas considéré comme pratique.

“Les personnes considèrent que les gens cherchent et consomment de l’information vraiment de façon différente”, déclare la société.
“L’objectif de Microsoft est de délivrer les ressources adéquates aux consommateurs de la manière la plus efficace. Du coup, nous avons pris la décision de mettre un terme au business lié à Encarta.”

Adaptation d’un article de Vnunet.com intitulé Final chapter nearing for Encarta en date du 1er avril 2009


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur