Microsoft envisage une version gratuite de Windows

Cloud

L’éditeur de logiciels pourrait lancer une version de son produit phare en accès libre mais qui supporterait la publicité en ligne.

Microsoft est en train d’étudier la possibilité de versions gratuites de ses applications, dont Windows, en comptant sur des retombées publicitaires. Une note de recherche interne du groupe destinée à un session de réflexion pour les cadres dirigeants recommande d’explorer cette voie : distribuer gratuitement des logiciels comme Works, Money ou Windows en échange de revenus publicitaires. Toutefois, Michael Gartenberg, vice-président chargé de la recherche du cabinet d’analyses Jupiter Research, estime que l’existence de ce document ne doit pas être perçue comme une preuve formelle de la volonté de Microsoft de faire évoluer ses produits dans ce sens. “C’est une piste d’exploration qui donne davantage matière à débattre qu’à passer à l’action”, déclare-t-il à Vnunet.com. “Microsoft ne va pas bouleverser son modèle économique cette semaine”, précise l’expert. Cette note de recherche, datée de “l’hiver 2005”, a été récupérée par Cnet/News.com. Microsoft a confirmé l’existence de ce document mais s’est refusé à apporter des commentaires supplémentaires sur le sujet. “Compte tenu de la croissance du marché publicitaire sur le Web et de la baisse des revenus directs en provenance des utilisateurs, il est nécessaire d’étudier la création de versions de nos logiciels basées sur la publicité”, rapporte le site d’informations high-tech, qui reprenant des extraits de la note de Microsoft. Derrière cette idée d’expérimentation se cache une volonté de déterminer dans quelle mesure Microsoft peut pousser sa stratégie Live dévoilée la semaine dernière. Microsoft serait susceptible de proposer plusieurs logiciels en ligne en accès libre. Les revenus tirés de la publicité serviraient à compenser ceux issus des licences. Le fait de proposer des logiciels gratuits avec de la publicité constituerait une riposte de Microsoft face à la montée en puissance de Google, qui a développé une activité de plusieurs milliards de dollars à partir de la publicité en ligne. Cette initiative permettrait également de contrer les logiciels open source en libre accès, comme Linux ou OpenOffice, qui entrent de plus en plus en concurrence frontale avec des produits phares de Microsoft comme Office et Windows. (Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 16 novembre 2005)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur