Microsoft et Fuji Xerox s’accordent sur leurs brevets respectifs

Cloud

L’accord entre les deux groupes high-tech porte sur des produits matériels et
logiciels, notamment des offres pour Windows et Linux.

Fuji Xerox et Microsoft ont conclu un accord qui leur garantissent l’accès à leurs portefeuilles respectifs de brevets, ainsi qu’un partenariat de recherche et développement.

Fuji Xerox, du nom d’une co-entreprise détenu à 75% par par Fujifilm et 25% par Xerox, investit traditionnellement dans la recherche et développement liée notamment aux systèmes de gestion de documents. Elle possède donc un portefeuille de brevets spécialement développé aux Etats-Unis et au Japon.

De son côté, Microsoft est l’un des plus importants titulaires de brevets liés aux logiciels et aux matériels. Rien que sur l’année 2006, il en a déposé 1463, selon IFI Patent Intelligence (une division de Wolters Kluwer Health business).

Grâce à cet accord, Fuji Xerox aura accès aux brevets de Microsoft sur les systèmes opens source tels que Linux. L’accord contient des “dispositions compensatoires monétaires et non monétaires “. Les contours précis de l’accord n’ont pas été révélés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur