Microsoft et Intel misent sur l’informatique parallèle

Mobilité

Les deux partenaires soutiennent deux universités américaines pour la recherche sur l’informatique parallèle.

Intel et Microsoft se sont associés avec des institutions universitaires pour créer deux centres de recherche Universal Parallel Computing Research Centres qui auront pour mission d’accélérer les développements dans le domaine de l’informatique parallèle.

Les centres seront implantés à l’université de Berkeley en Californie et à l’université d’Urbana-Champaign dans l’Illinois. Microsoft et Intel se sont engagés à financer les deux centres à hauteur de 20 millions de dollars sur cinq ans.

Pour équilibrer, 8 millions de dollars supplémentaires seront financés par l’université de l’Illinois, auxquels s’ajouteront les 7 millions de dollars de financement demandés par l’université de Berkeley dans le cadre d’un programme gouvernemental. Les travaux de recherche seront dédiés au développement d’applications, d’architectures et de systèmes d’exploitation de programmation parallèle.

Les sociétés ont affirmé dans un communiqué qu’il s’agissait de la première alliance de recherche industrielle et universitaire de cette envergure consacrée à l’informatique parallèle. L’informatique parallèle s’intéresse au développement de logiciels avancés et de processeurs multi-coeurs ou de moteurs qui, lorsqu’ils sont combinés, sont capables de traiter plusieurs instructions et tâches simultanément.

“Intel a déjà présenté un processeur de recherche à 80 coeurs et nous poussons rapidement le secteur informatique dans un monde multi-coeurs“, a déclaré Andrew Chien, vice-président du Corporate Technology Group d’Intel et directeur de recherche Intel.

“Nous sommes convaincus que ces nouvelles applications pourront influer et agir fortement et efficacement sur notre vie de tous les jours grâce à de nouvelles fonctionnalités, telles que des interfaces multimédias riches et visuelles, des outils puissants d’analyse statistique et de recherche ou encore des applications mobiles. A terme, ces capacités de détection et d’interface humaine réuniront les mondes physique et virtuel.”

Traduction de l’article Microsoft and Intel hook up on parallel computing de Vnunet.com en date du 19 mars 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur