Microsoft et Intel préparent des serveurs “légers”

Cloud

Microsoft et Intel ont dévoilé un prototype de serveur “léger” ou dédié tournant sous Windows NT Embedded 4.0 qui devrait être commercialisé à moins de 2000 dollars au second semestre.

Intel et Microsoft viennent d’annoncer à la conférence WinHec (Windows Hardware Engineering Conference) qui s’est ouverte mercredi à Los Angeles qu’ils mettaient au point un serveur dédié équipé de la version embarquée de Windows NT.

Des appareils de ce genre existent déjà sur le marché mais ils font la plupart du temps appel à des versions adaptées de Linux. Oracle commercialise pour sa part des serveurs dédiés préinstallés avec Oracle 8I qui tourne sur le noyau de Solaris, l’Unix de Sun dans le cadre du projet Raw Iron (voir éditions du 19 novembre 1998, du 1er février et du 2 février 1999).

Steve Ballmer, le président de Microsoft, a montré un prototype de ce futur serveur dédié pendant son intervention à la conférence WinHec. L’appareil est équipé de Windows NT Embedded 4.0 qui a été lancé officiellement par Microsoft l’an dernier (voir édition du 4 novembre 1998). Il offrira les fonctions de base d’un serveur classique comme le partage de données, d’imprimantes ou d’accès Internet. En revanche, il ne devrait pas servir à distribuer des applications sur un réseau.

Microsoft compte le vendre sans clavier, ni écran. Selon Ballmer, l’appareil pourra s’insérer dans un environnement réseau très facilement et pourra être configuré via un navigateur Internet en moins d’une demi-heure.

Bien que le prototype montré a WinHec ait été mis au point par Intel et Microsoft, les deux partenaires ont expliqué que les versions définitives seraient distribuées via les constructeurs OEM.

Les premiers modèles sont attendus pour le second semestre et coûteront moins de 2000 dollars (12000 francs). Certaines configurations devraient même avoisiner les 1000 dollars (6000 francs). Fait inhabituel pour Microsoft, les prix donnés ici correspondent à un nombre illimité d’utilisateurs.

Pour en savoir plus :

* http://www.intel.com.

* http://www.microsoft.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur