Microsoft et Micro Focus s’intéressent aux utilisateurs de mainframes

Cloud

Les clients des grands systèmes d’IBM sont convoités par les autres fournisseurs. Des programmes de migration vers les serveurs Intel ou Unix leur sont proposés.

Quelques jours après qu’IBM a présenté son nouveau mainframe, le zSeries z890 (voir édition du 7 avril 2004), Microsoft, en association avec le spécialiste du langage Cobol Micro Focus International, lance un programme de migration des applications fonctionnant sur mainframes, en particulier celles qui utilisent le moniteur transactionnel CICS d’IBM, vers les architectures Intel associées aux technologies de Microsoft. Selon les deux partenaires, l’intérêt d’une telle migration est avant tout économique, annonçant une réduction des coûts de l’ordre de 50 %. Reste à savoir pour les candidats à la migration si une architecture à base de serveurs Intel peut leur fournir le niveau de performance dont leurs applications ont besoin. Car l’argument financier n’est pas le seul à prendre en compte avant d’envisager un tel changement. Microsoft n’est pas le seul fournisseur à tenter de séduire les utilisateurs de mainframes. Récemment, Sun Microsystems a également présenté un programme de migration des mainframes d’IBM vers ses serveurs Sparc sous Solaris.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur